Essai à la POA • Mercedes-Benz

Mercedes EQS : DEFI CONSO, elle va vraiment vous surprendre !

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

Julien et Cérdic s'affrontent sur le terrain de la plus basse consommation en Kwh à bord de la nouvelle Mercedes EQS. Qui saura gérer au mieux tous les aspects qui influences la consommation ?

Vendredi 7 janvier 2022

L’avis des Petits Observateurs

23 commentaires au sujet de « Mercedes EQS : DEFI CONSO, elle va vraiment vous surprendre ! »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Le Cx ne fait pas tout.
Pour rouler la puissnce doit vaincre la trainée Fx. Fx = 0,5 x rho (densite air) x V2 x S (surface frontale) x Cx
Donc le Cx ne fait pas tout.
Une voiture avec un Cx de 0,25 mais 10 moins large et moins haute aura moins de trainee.
C est pour ca que je ne comprends pas pourquoi on fait toujours des voitures elec hyper hautes et hyper larges. C est con.
De plus attentiin sur l autoroute vous dites que la mecredes consomme plus que la tesla mais aviez vous du vent de face ou de dos.
Si vous aviez 10 kmh de vent de face vous etiez à 140 kmh air. C est a dire que c est comme qi la voiture roulait a 140 sans vent.
Et aussi attention a la vraie vitesse sol par rapport a celle affichee. 130 compteur c est peut etre 122 reelle sur la tesla. Ou pas.
C est pour ca vous ne pourriez comparez les conso qu en roulant cote à cote au même condition.
Et il y a un truc aussi auquel je ne comprends pas. Avec toutes les aides electroniques, les ecrans enormes et les cartes graphiques et processeurs qu il faut pour faire tourner tout ca, je suis sûr qu on bouffe 1 kW rien que pour l electronique.
C est aberrant aussi.

Vendredi 7 janvier 2022 à 23h10

Signaler ce message

Bel ensemble de technologies pour une belle et impressionnante auto qui a mon avis est totalement inutile au quotidien. On nous inventé des fonctions pour des pseudos besoins juste pour inciter à acheter un véhicule qui ne fera pas mieux pour l'essentiel que ce qui se faisait il y a 15 ou 20 ans

Samedi 8 janvier 2022 à 11h54

Signaler ce message

Je ne comprends pas l'exercice fait ici. Ce véhicule haut de gamme est fait pour rouler au long cours (autoroutes et nationales). Vu le tarif, le conducteur, certes soucieux d'arriver à bon port avec une autonomie suffisante, ne va pas se plier à une conduite "contrainte". C'est là où Tesla, sur ce marché HdG, a compris l'intérêt d'offrir un réseau de bornes de recharge...

Samedi 8 janvier 2022 à 13h56

Signaler ce message

Bonne année 2022 à toute l equipe POA et aux petits observateurs qui publient sur le site POA !!

Que dire de cette vidéo...

Sérieusement, si le conducteur de cette EQS passe son temps à regarder sa consommation, à la laisser glisser dans les descentes et à "emmerder" (on a le droit je crois d employer ce verbe) les autres usagers de la route pour ne pas trop consommer, je ne l envie pas.

Et que dire de la consommation sur autoroute...

L écran est impressionnant, mais ça donne quoi en conduite de nuit ? Ça fair tellement gadget !!

Samedi 8 janvier 2022 à 14h11

Signaler ce message

Arrêtez, je veux descendre! Si le reportage est super sympa comme d'hab, quel intérêt de conduire comme ça avec cette auto.... A quand le test en conduite sportive pour voir combien temps elle tient, personnellement après l'autoroute et la nationale, je me rattrape sur les petites routes de campagne...

Samedi 8 janvier 2022 à 14h27

Signaler ce message

Ma vision de l'enfer automobile que ce baleineau farci de puces électroniques... Sérieusement il est où le progrès?!
Y'a 20 ans on s'asseyait à l'arrière d'une Rolls, on donnait sa destination au chauffeur, et on profitait du voyage, avec la clim, le chauffage, les sièges massants, la télé, le champagne... bref tout ce qu'on pouvait désirer et plus encore était à bord, et pas besoin de l'utiliser avec parcimonie, les réserves d'énergie étaient illimitées, seul le minibar ne pouvait pas contenir une cave complète !
Le chauffeur lui n'avait qu'à laisser glisser son nuage surmotorisé d'un virage à l'autre, et s'arrêter tout les 800 bornes pour donner à boire aux chevaux, quand c'est pas son altesse siégeant sur la banquette arrière qui imposait un arrêt avant l'échéance pour convenance personnelle.

En 2022 son altesse est l'otage d'une baleine électronique blindée d'écrans qui annoncent plein de choses qui ne servent à rien, ladite baleine qui n'avance pas malgré sa puissance représentant le double de la Rolls d'il y a 20 ans, dont il souhaiterait accessoirement profiter d'une technologie et d'un confort embarqué très chèrement payé, mais dont le chauffeur l'en empêche, tout cela pour grapiller quelques watts et par conséquent quelques kilomètres avant la prochaine pause pour brancher le zinzin, pause très souvent revenue si en plus le chauffeur essaye de rouler normalement... Et si jamais le "privilégié" s'offusque auprès du chauffeur qu'il aimerait bien profiter un peu des gadgets, celui-ci rétorquera que c'est ça, ou bien pousser le bouzin en panne de watts sur le bas côté ! Remarquez c'est peut-être pas tant que ça la gageure de pousser la charrette, à ce qu'il paraît elle a un aérodynamisme de folie, elle fend l'air comme personne, et moi je me fend la poire ! Z'avaient pensé à tout chez Mercedes !

Si être passager d'une EQS c'est être privilégié... J'ai l'impression que la révolution est passée par là ! Foin de privilèges, désormais chacun se serre la ceinture pour éviter la panne de sa monture !

Samedi 8 janvier 2022 à 15h19

Signaler ce message

Maintenant pour quinze briques t’as plus rien.

Ce n’est pas que je veuille faire mon ringard mais dans l’ancien monde qui m’a formaté, celui qui avait les moyens de claquer autant dans une caisse s’amusait plutôt à tâter du levier, faire cirer l’embrayage et s’attachait à le faire bruyamment savoir, à moins qu’il ne décide de poser confortablement son cul à l’arrière afin de profiter de sa situation de parvenu… Mais passer son temps à traquer sa conso comme un pisse-vinaigre sur un écran devenu bientôt plus vaste que le parebrise, ça jamais…

Sans même causer des râpes invétérées, pour ceux qui veulent faire quelques menues économies il y a aujourd’hui, selon le cas, le transport en commun, le covoiturage, le vélo, la marche et, last but not least : L’abstinence, télétravail y compris… La bagnole restant avant tout un espace de plaisirs et de libertés.

Cette charrette sera caduque bien avant la fin de la décennie, d’ailleurs vous le dites mieux que moi qui parlez déjà de son succédané à l’autonomie fantastique… Les taxes auront alors investi le kilowattheure, le surpoids, le matuvuisme et que sais-je encore, comme un cancer généralisé que les ingénieurs s’échineront à endiguer obligeant le bobo ou le geek du moment à changer aussi souvent que possible de carrosse s’il veut passer un tant soit peu pour le vertueux de l’aréopage des brouteurs de pissenlits dans ce nouveau monde de fous furieux qui croient parvenir à sauver la planète de la folie incontrôlée de feu leurs ancêtres idiots, dont malheureusement je suis…

A quand l’essai de la Mercos le pied au plancher les copains , histoire de voir ce qu’elle a vraiment dans le slip ?
😁

Samedi 8 janvier 2022 à 15h39

Signaler ce message

En réponse à Nabu C

Vous avez raison.
Nul besoin de se pâmer devant cet éléphant si l'on tient absolument être écolo dans son mode de déplacement.
C'est alors tout simplement une Zoé (ou autre de la même catégorie) qu'il faut prendre.

Cela s'appelle assumer ses convictions.

Samedi 8 janvier 2022 à 19h02

Signaler ce message

En réponse à Frederic D

Deux tonnes cinq le pachyderme et pourquoi faire ? Pour transporter deux types de 80 kilos tous mouillés qui s'évertuent à conduire avec un œuf électronique sous le pied, s'inquiétant de l'affolement de l'aiguille à watts au premier faux-plat montant...
On a tous compris que POA versait désormais aussi dans le burlesque ! 😁 😁 😁

Samedi 8 janvier 2022 à 19h26

Signaler ce message

En réponse à Nabu C

Quant à la caducité de la « charrette », je ne peux là aussi que vous suivre.

Car il nous faut nous rendre à l'évidence : Les « marketeurs » ont gagné grâce à l’électronique 😥.

La photo fut le premier loisir à céder à la mode de l'obsolescence immédiate inventée par l'informatique.
Avant un appareil photo restait « à la page » des années, pour ne pas dire « des décennies ».
Depuis son introduction l'image numérique s'ingénie à nous démontrer que le dernier appareil que nous venons d'acheter, rempli jusqu'à l’écœurement de fonctions dont nous n'aurons jamais besoin, est déjà dépassé à l'instant même où il est déballé de sa boîte.


Au tour de l'automobile maintenant.
C'est d'autant plus simple qu'un « nouveau modèle » ne demande plus d’investissement industriel. Un « simple » changement logiciel y pourvoit. Pour des fonctions parfois pour le moins... d'intérêt discutable (souvenir d'une connaissance nous montrant sur sa Tesla Y sa dernière découverte : parmi les bruits de clignotant possible, trônait celui du « coussin à prout » ! 😳C'est vraiment une « caisse de geek » 🤪...).

Je crains que Mercedes ne sombre à son tour dans ce type de déviance 😰. Mais aussi (surtout?) qu'il sera peu à peu suivi par tous les autres 😱.



Les voitures étaient déjà dans leur immense majorité devenues depuis belle lurette des « frigos à roulettes », toutes globalement semblables et équivalentes. Elles ne seront plus désormais qu'un « hardware », réceptacle « d'évolutions logicielles ».
Tristesse anticipée de penser que nos discussions anciennes « j'ai le dernier V8 de chez... C'est autre chose que ton flat 6 de chez... » vont devenir « Tu devrais upgrader ta version 2.05.4B directement en 2.07.3D, cela allonge ton autonomie d'un pouillème... » (sans probablement oublier que cela ajoutera au bruit de "coussin à prout" de celui du "coussin à prout foireux.. 💩." ???).

Non. Définitivement, je n'achèterai jamais de « grosse m..... » de ce type. Elle déparerait par trop au milieu des 4, 6, 8 et 12 de diverses configurations qui occupent l'espace à la maison... (la V10 n'est hélas plus parmi nous...).

Samedi 8 janvier 2022 à 19h16

Signaler ce message


Comme quoi le « progrès » annoncé n'en n'est pas toujours un à l'usage...

Philippe a raison. le Cx n'a d'intérêt que bien compris.
Ce qui importe est le SCx. Soit le profil aérodynamique multiplié par la surface.

Plus quelques autres « détails » tels que le poids, les résistances au roulement (pneus, chaîne de traction »,...).
"Light is right". Le mot de Colin Chapman s'impose plus que jamais dans cette période où les batteries que l'on ajoute aux "cachalots" en vogue depuis des années, pour en faire les monstrueuses "baleines" obèses d'aujourd'hui.

Quelle inanité d'être contraint à faire des miracles en termes d'aérodynamique, pour tenter de contrebalancer l'obésité des batteries !!!





Mais c'est encore pire à l'usage (de mon point de vue, s'entend)! Car tout cela n'est rien face aux limites de l'autonomie. Et donc de sa recharge.
Sans doute suis-je un dinosaure, j'en conviens. Mais j'ai trop l'habitude de la souplesse du « thermique » qui m'a maintes fois permis de partir sur un coup de tête et de traverser l'Europe pour aller partager un dîner à quelques centaines de kilomètres de là sans craindre de ne pas trouver de point de recharge ni de devoir y passer « des heures ».
Sans même évoquer les questions de pur confort. Moi qui ait des années durant fait des trajets entre la Suisse et la région parisienne, des mois durant je ne peux envisager de me passer de chauffage, sièges chauffants, dégivrage arrière et autres pour douillettement traverser le Jura dans les tempêtes de neige hivernales...

Bref, aucun intérêt pour moi...
Et si j'ai vraiment envie de pleinement profiter de gadgets électroniques en roulant, je les ferai installer dans une vieille limousine britannique (Bentley, Daimler ou Rolls-Royce) dont je confierai la conduite à un chauffeur... 🧐

Samedi 8 janvier 2022 à 18h56

Signaler ce message

En réponse à Frederic D

Le comble serait de devoir se priver de chauffage dans une limousine électrique conduite par un "chauffeur" ! 😁 😁 😁

Samedi 8 janvier 2022 à 19h32

Signaler ce message

Bon alors du coup je me suis amusé aujourd'hui ayant un peu de route à faire ... 16,8 kw/h à 80-85 km/h avec un temps pourri sur 150 kms. Mais avec mode "j'ai bien envie d'emmerder celui qui roule derrière moi" enclenché.
J'avoue c'est de la conduite taxi sans saveur ... au retour j'ai appuyé plus sec, l'électrique étant avant tout un jeu à conduire, et les accélérations linéaires un petit plaisir modeste avec une Renault. J'ai donc vite désactivé le mode "eco".
Je serais encore plus joueur avec la puissance de cette Mercedes, mais franchement elle me laisse de marbre !

Samedi 8 janvier 2022 à 19h10

Signaler ce message

MEA CULPA...

J'ai cru que notre 1er ministre parlait de "conduite"...
Il nous a fait une farce en ne parlant en fait que de "déplacement" !
Toute notion de plaisir était donc bannie de cet essai. L'honneur est sauf. Il n'y aura donc pas besoin de renverser le gouvernement pour "trahison" du sel de l'automobile : LE PLAISIR !

Samedi 8 janvier 2022 à 19h24

Signaler ce message

En réponse à Frederic D

C'est bien la première fois que l'on ne le voit pas tenir le cerceau avec deux doigts... Preuve qu'il s'est emmerdé grave durant cet essai, euh ce jeûne de la boisson en pleine Champagne...

Les organisateurs qui rincent à Reims sont tout de même Epernay-ment facétieux, je qualifierai leur humour de pétillant...

Remarque, ça ne risquait pas que la Mercos nous fasse un coma éthylique dans les bouchons... 😁 😁 😁

Samedi 8 janvier 2022 à 19h38

Signaler ce message

Bonne année à toute l'équipe meilleurs voeux bagnolards !
Ce qui aurait été drôle, c'est un essai dans les mêmes conditions que celui du e-niro, un excellent moment POA de solitude automobile !!
Quelle durée pour un Paris-Pernay aller retour ? (510 km dans Maps) Faut pas trop rouler vite, faut économiser.
Il serait pour le moins cocasse que ce pachyderme automobile à plus de 130 k€ gèle aussi ses deux augustes hôtes, obligés de rentrer à Paris à l'aveuglette à travers la buée du pare brise; ben oui, faut économiser la clim !!

Samedi 8 janvier 2022 à 22h03

Signaler ce message