Grande Interview

L'hydrogène : on aimerait y croire, mais ce n'est pas si simple

Retrouvez dans cette vidéo

Louis-Pierre Geffray (Ministre des Sciences, LPG Conseil)

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

Renaud Roubaudi reçoit Louis-Pierre Geffray, étudiant ingénieur en 5ème années à l’Estaca et spécialisé dans la propulsion électrique et les problématiques environnementales, qui nous nous parle des avantages et des faiblesses de l'hydrogène.

Lundi 11 octobre 2021


Retrouver dans cette vidéo

Photo Louis-Pierre G

Louis-Pierre Geffray LPG Conseil - Ministre des Sciences

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

L’avis des Petits Observateurs

20 commentaires au sujet de « L'hydrogène : on aimerait y croire, mais ce n'est pas si simple »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Bon en fait je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet. Par contre j'en ai bavé pour m'inscrire sur ce nouveau site, pfiou!! Vous n'êtes pas tendre avec les vieux.
J'espère qu'on va se retrouver, les copains commentateurs et qu'on en perdra pas trop en route.
Respect à Louis Pierre qui parle avec patience d'une technologie dont il ne semble pas convaincu...

Lundi 11 octobre 2021 à 19h03

Signaler ce message

Je n'ai pas regardé la vidéo, je vais le faire, c'est vrai que le site est une découverte, on fouine, on cherche, on se promène, je suis content j'ai retrouvé les quelques participations que j'avais envoyé à notre bien aimé Commandant pour les pages du vendredi.
Enfin j'ai l'impression qu'après mon cinquième mot de passe, et donc de ma quatrième réinitialisation, cela fonctionne bien (sous Edge W10 car Mozilla bof bof ... comme Mozilla me fait des soucis sur d'autres forums je me suis dit on va changer !)

Bon maintenant je vais aller voir la vidéo, et si vous me dites que je fais tout à l'envers ... oui je vous l'accorde !

Lundi 11 octobre 2021 à 19h11

Signaler ce message

Je n'ai retenu que le départ ... Il faut de l'électricité en quantité :
- ou je fais directement 350kms en chargeant ma Zoë, 🚗
- ou avec la même énergie déployée pour faire de l'hydrogène je fais 150/200kms. ⚖️

Compliqué tout ça ... car au final c'est encore TESLA qui montre son avance technologique !
Et ce n'est que le début ...

Mardi 12 octobre 2021 à 08h00

Signaler ce message

Euh ... comment on fait pour voir qui a commenté quoi ❓❓❓❓
On avance à l'aveugle ... ça va pas le faire si je rate mes Nabulosités quotidiennes 😥

Mardi 12 octobre 2021 à 08h58

Signaler ce message

En réponse à Thierry C

Bonjour Thierry, le compteur de commentaires va revenir en mieux ; un tout petit peu de patience... On travaille à son intégration !

Mardi 12 octobre 2021 à 16h45

Signaler ce message

Excellente discussion comme toujours! La problématique de H2 vs BEV est bien compliquée, et comme le dit le jeune ministre la question économique n'est pas réellement limitée à la physique des pertes de e- H2, parce que

- trois fois plus de kW off peak n'est pas forcément plus cher que la même puissance "au mauvais moment".
- les véhicules H2 aujourd'hui très sous optimaux peuvent être physiquement plus efficaces que BEV sur de très longues distances (le kJ/kg est très différent), c'est une question de techno

Juste sur les véhicules terrestres, premier cas d'usage, longue distance/poids lourd: recharge rapide et intermittente, et la diminution du temps de recharge a une valeur réelle. Deuxième cas d'usage, déplacement régulier et courte distance: recharge lente/off peak possible, voire recharge "à la maison" plus confortable.

H2 a un avantage théorique sur le premier cas parce que la partie génération (électricité -> H2 -> distribution) est concrètement découplée de la recharge elle même. Sur le deuxième cas d'usage, BEV est avantagé, parce que la génération se fait à son rythme et la batterie fait partie en quelque sorte de l'infra de distribution (grid).

H2 et batteries découplent la génération de kW de leur usage, ce sont des armes essentielles pour les sources intermittentes comme éoliennes/PV. Pour compléter l'image, peut-être faudrait-il ajouter à la discussion un négociant power? Après tout le transport représente une partie non triviale de l'usage de l'énergie primaire...

Mardi 12 octobre 2021 à 09h49

Signaler ce message

Bonjour, je me rends compte que je m’inscris sur le nouveau site 10 ans après avoir vu une des premières videos de M.Roub audi… Le sujet de l’hydrogène est intéressant mais juste une remarque sur l’interface du site : ce noir partout à l’écran me rend la navigation quasi impossible… Dommage.

Mardi 12 octobre 2021 à 11h01

Signaler ce message

En réponse à Thierry B

Vous pouvez passer en mode claire (fond blanc) en allant dans la barre de menu à gauche, clique sur les 4 carrés et en bas il y a un mode soleil ou lune. voilà. Renaud

Mardi 12 octobre 2021 à 11h45

Signaler ce message

On commence enfin à entendre la vérité sur une technologie qui n'est absolument pas miraculeuse comme certaines personnes auraient tendance à essayer de nous le faire croire (surtout les chasseurs de subventions). Personnellement, je n'y crois que pour le transport maritime et surtout pour des questions de sécurité, car il y aurait des techniciens spécialisés à tous les étages de la manipulation et de l'utilisation de ce gaz dans les navires, qui ne l'oublions pas est un des plus dangereux du monde. De plus, l'alimentation des points de recharges dans les ports pourrait se faire grâce à des navires gaziers.
Pour l'automobile, c'est une aberration financière, technologique et énergétique. Cette technologie ne fait jubiler que certains ingénieurs technophiles qui pensent que plus c'est complexe, plus le plaisir est grand. Mais en réalité, comme dit le célèbre dicton, il est beaucoup plus difficile de faire simple que de faire compliqué. Et à ce petit jeu, c'est bien l’électrique qui gagne la partie avec son gain de 2500 références de pièces par rapport à une simple voiture thermique qui en compte en moyenne 9 000.

Mardi 12 octobre 2021 à 11h11

Signaler ce message

Ce nouveau site est vraiment très beau, très chic. On a l'impression de quitter une maison de campagne pour un bel appartement parisien. Très Gainsbourien avec ce noir. Toutes mes félicitations.

Concernant le reportage, je suis un peu déçu. Je pensais que l'hydrogène serait une alternative aux voitures électriques. Pas si simple en effet.

Mardi 12 octobre 2021 à 11h17

Signaler ce message

Que c'est compliqué, cette transition énergétique. Compliqué mais passionnant! Merci pour cette vidéo très intéressante.

Mardi 12 octobre 2021 à 11h47

Signaler ce message

Superbe mise au point du sujet, la meilleure et la plus claire que j'ai pu entendre .
Merci
Le methanol issu du CO2 capté dans l'air ne serait-il pas un meilleur vecteur énergétique que l'hydrogène
L'Aptera dont vous parlez coche toutes les cases du moyen de transport idéal neutre en CO2 : sexy, sans compromis pour 2 personnes, autonomie jusqu'à > 1000 km, 40 à 60 km d'autonomie avec une bonne journée de soleil, CX minimum, poids minimum , batterie à la carte, budget raisonnable.
Un modèle du même type avec un intérieur comparable à l' IQ 3, 5 places serait encore plus universel dans altérer toutes les qualités de ce véhicule de liberté durable de notre futur ... très proche Thierry Carvelli

Mardi 12 octobre 2021 à 16h46

Signaler ce message

Je ne crois pas du tout à l'hydrogène. Outre les problèmes de production, il y a aussi le stockage dans les véhicules. a température ambiante, on peut stocker très peu d'hydrogène dans un réservoir. Et si c'est pour se retrouver avec une technologie aussi complexe que les derniers moteurs thermiques ça n'a rien d'intéressant pour un particulier. Si effectivement des progrès sont réalisés dans la technologie des batteries le passage à l'électrique sera un réel progrès. Je dis ça et pourtant j'ai été élevé dans le cambouis, les odeurs d'essence et d'huile de ricin.

Mardi 12 octobre 2021 à 18h16

Signaler ce message

Comme d'habitude, sur le fond le sujet est bien traité, l'intervenant compétent et pertinent. Par contre sur la forme, entre les phrases marmonnées, les mots avalés, le débit de mitraillette, on est souvent à essayer de deviner le contenu d'une "phrase" plus qu'autre chose. Il faudrait prodiguer quelques conseils simples à vos intervenants : parler plus lentement (pas faire du Giscard quand même) et ar-ti-cu-ler. Renaud est le bon exemple en la matière.

Jeudi 14 octobre 2021 à 12h09

Signaler ce message