Essais à la POA • Volkswagen

Golf 8 Esprit Golf es-tu là ?

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.



Il est des vedettes allemandes intemporelles qui marquent leur époque et les générations par leur beauté comme Romy Schneider ou Angela Merkel, ou par leur cohérence et qualité. La Golf est de cette dernière catégorie, comme l’est la Clio en France, et possède donc un esprit propre, dont le Premier Ministre est le gardien tant incorruptible qu’intangible. 

Notre premier témoin du jour est “l’horrible Paul”, “pourfendeur de 208” de son second nom. Ayant eu plusieurs Golf dans sa famille, cette voiture constitue pour lui une valeur sûre, un choix qui fait qu’on ne sera jamais déçu, qui n’en fait pas trop comme une Mini mais qui s’impose comme un choix rassurant quand on ne sait plus en quoi rouler. 

Paul, aimes tu les bonbons à l’anis?

A l’heure de la rencontre entre Monsieur Paul et la nouvelle Golf, c’est l’heure de la question à 100 000 du Président: Paul, aimes tu les bonbons à l’anis? Cette question, apparemment anodine, nous permet toutefois d’apprendre que vous ne devez offrir de bonbons ni à l’anis ni à la moutarde à Monsieur Paul avec son Ricard. Il est vrai que la couleur anis de notre Golf est surprenante pour une voiture, et de surcroît pour une Volkswagen, Monsieur Paul en venant même à se demander si le responsable des couleurs de Wolfsburg ne serait pas devenu daltonien avec le confinement.

Monsieur Paul pousse même la métaphore jusqu’à comparer cette Golf à une très belle fille rasée ne gardant que 2cm de cheveux teints en vert… Il y a certes plus flatteur comme comparaison, mais il y a du vrai dedans aussi tant il est notable que cette couleur ne sied pas à la voiture.… 

L’intérieur lui plaît davantage, bien aidé il est vrai par le timbre de voix du Président et de l’ambitieux couplet improvisé “Emmenez moi au pays de la Golf car l’Allemagne est plus belle au soleil”. Monsieur Paul y retrouve les marques de l’ergonomie allemande épurée, pour le plus grand bonheur du Premier Ministre qui boit ses paroles. L’osmose est si parfaite que le Président ne parvient même pas à prendre Monsieur Paul en défaut en lui demandant de régler la climatisation, action qui sur les voitures modernes demande désormais un double master en informatique appliquée et en génie civil.

D’ailleurs, celui-ci se passe même des compteurs personnalisables à l’envie de la Golf, car ayant appris à conduire à l’école du Général Bigeard il ne conduit plus qu’à l’oreille. L’examen du coffre est la seule ombre au tableau: malgré le fait qu’on puisse y ranger un Roubaudi déplié, sa hauteur insuffisante et son absence de roue de secours chagrinent Monsieur Paul et son professionnalisme viscéral, malgré les tentatives du Premier Ministre de défendre son bout de choucroute. Mais en définitive cette nouvelle Golf réussit l’oral exigeant de l’horrible professeur Paul. 

Ludo ne quitte jamais sa casquette

Le second témoin n’est autre que Ludo d’Essais Libres que nous surprenons à son lieu de travail, avec sa casquette qu’il ne quitte pas même pour dormir. A la question piège du Président, il choisit instantanément l’anis plutôt que la moutarde pour la couleur de cette Golf. Potentiellement acheteur d’une Golf, Ludo nous explique avoir réussi à apprécier Volkswagen avec le temps, comme le bon vin.

Le Premier Ministre n’a même pas besoin d’user de son virement Paypal habituel de 25€ pour lui faire mousser le tableau de bord, et traite le Président de Robespierre quand celui-ci fait remarquer les plastic bien durs du bas de la planche de bord. Mais il en faut plus pour désarçonner Ludo. Le design est conforme à l’idée qu’il se fait d’une Golf, notamment sur la partie arrière, mais l’examen de la face avant est moins positive; les phares avant étant trop plissés pour Ludo. Mais comme il le dit lui-même, en philosophe aguerri de l’automobile, notre appréciation du design des voitures change avec le temps et sans doute se fera-t-on à celui de cette Golf. 
 

Les nouveaux tee-shirts et sweat-shirts POA sont arrivés !

Jeudi 2 juillet 2020

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire