Les Essais de Patrice • Mini

Mini Cooper S: Very Good Goodwood !

Écrit par

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur , Petites Observations Automobiles)

En 2012, BMW a produit à 1000 exemplaires seulement une série spéciale de Mini Cooper S R56 de 184 chevaux très luxueuse baptisée "Inspired by Goodwood", nom de la ville du Sussex où sont fabriquées les Rolls-Royce.

Voir aussi : vidéo Morris Mini Minor

Mardi 1 février 2022


Écrit par

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

Cette rarissime série spéciale avait déjà fait l'objet d'une vidéo de Renaud en septembre 2011 lors du salon de Shanghai où POA naissant s'était déplacé. 11 ans plus tard, dans une matinée glaciale de fin janvier balayée par un vent quasi-polaire, nous avons rendez-vous avec Erica, heureuse propriétaire avec son mari Thierry d'une des 90 Mini Inspired by Goodwood vendues en France. Malgré ses dix ans et ses 74 000 km, sa voiture qui étincelle malgré un ciel plombé, semble sortir de chez le concessionnaire Mini.  

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Par rapport à la Cooper S, la Goodwood avait perdu sa prise d'air de capot

La couleur noire fait mieux ressortir les nombreux chromes de cette Mini pas comme les autres

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Cuir, ronce de noyer, fourrure d'agneau

Cette Mini avait été revue esthétiquement dans l'esprit d'une Rolls par le designer de la prestigieuse marque britannique rachetée en 1998 par BMW.   Autant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Dehors, bien qu'elle soit animée par le 1,6 l de 184 ch à compresseur, elle avait perdu la prise d'air de la S et se remarquait par ses jantes au dessin spécifique multirayons de 17 pouces et ses ouïes latérales siglées. 

Elle était uniquement proposée en deux uniques coloris spécifiques notamment le Diamond Black comme la monture d'Erica.  L'habitacle monté manuellement par des employés de Rolls avait banni le plastique des versions de série. Il était équipé de sièges en cuir de qualité et de couleur Rolls Royce Cornsilk beige qui tapissait aussi les contre-portes. De la véritable ronce de noyer apparaissait sur la planche de bord et sur les portes. Elle se distinguait aussi  par son instrumentation spécifique sur fond noir aux lettrages identiques, des  seuils de porte siglés, épais tapis de sol en fourrure d'agneau  de Shettland, identique à celle de la firme de Goodwood et son ciel de pavillon et pare-soleil en cachemire, volant, et quelques autres détails. Une mini Rolls !

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

L'Instrumentation reçoit des fonds sombres et le volant dispose de branches laquées noires

Lhabitacle est tendu du cuir utilisé sur les Rolls Royce

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Cuir et loupe de noyer également sur les contre-portes

Instrumentation signée Goodwood aux lettrages style Rolls

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Un vrai cocon

Enfin, elle bénéficiait d'un équipement de série top niveau comme les phares bi-Xenon, radars, GPS et notamment une amplification Harman-Kardon à la sonorité exceptionnelle.   Assemblée dans un atelier spécifique par des employés de Rolls Royce, cette Mini inspired by Goodwood avait surtout le gros défaut d'être facturée 48 200 euros en 2012 contre 28 000 euros pour une Cooper S de base de l'époque ! Ceci expliquant certainement que seulement 90 ont été vendues en France sur deux ans en majorité en boîte automatique Septronic. Ce n'est pas le cas de celle d'Erica qui est en boîte mécanique rajoutant de la rareté à la rareté.

"Je l'aurais préférée en boîte automatique mais c'est une voiture assez rare sur le marché de l'occasion.  Il y a longtemps que j'en cherchais une après avoir roulé en coupé Mini. J'ai déniché ce modèle dans un état exceptionnel avec 65 000 km au compteur en 2021 " explique Erica qui se caille malgré sa doudoune pendant la séance photo.  " Aujourd'hui, elle totalise 74 000 km et la conduire est un pur bonheur, même si avec 184 ch, elle est presque trop puissante pour moi. Elle me séduit par sa discrétion extérieure comparée aux autres Cooper S souvent plus voyantes et le charme de son habitacle. Un vrai écrin. Dedans, on se sent comme dans un cocon odorant à l'odeur du cuir avec sous les pieds le moelleux du tapis de sol. On a si peur de la salir qu'on a envie de se déchausser lorsqu'on monte à bord. Enfin, n'oublions pas le son bluffant de la chaine Hifi surtout en écoutant un CD.  Une vraie salle de concert !"

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Jantes spécifiques aux nombreux rayons en 17 pouces

Beau mais cher parapluie signé Rolls Royce acheté d'occasion

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Seuils de porte siglé Goodwood. Remarquez l'épaisseur de la moquette !

Sigles latéraux spécifiques à ce modèle

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

1000 euros le parapluie Rolls

"Évidemment, j'y fais très attention d'autant que mon mari est extrêmement tatillon.  Un des tapis de sol était légèrement tâché et nous avons pensé à le changer. Quand nous avons appris son tarif de 840 euros chez BMW, nous l'avons conservé en le nettoyant " raconte-elle avec humour, trait qui semble la caractériser.

Pour rester dans la philosophie d'une Rolls, Erica qui n'aime pas se mouiller souhaitait acheter le fameux parapluie livré de série avec les Rolls. Certes, il est beau mais vu le tarif du neuf de 1000 euros, elle a préféré en dénicher un d'occasion en excellent état.  Pas question de vendre cette petite merveille bien que ses tarifs d'occasion ne cessent de grimper au vu de sa rareté, Erica l'aime trop. En prime la vidéo de Renaud sur youtube.

Illustration - Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood
Les Essais de Patrice Mini Cooper S Goodwood

Merci à Erica, l'heureuse propriétaire d'avoir bravé un froid glacial 

L’avis des Petits Observateurs

7 commentaires au sujet de « Mini Cooper S: Very Good Goodwood ! »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Cela rendait il la voiture plus confortable? J'ai un souvenir lombaire de cette auto qui avait poussé le vice Jusqu'à copier la raideur de son ancêtre😉.

Mardi 1 février 2022 à 18h02

Signaler ce message

En réponse à Chapman L

Le souvenir que j'ai de cette auto, c'est le bruit du compresseur que je trouvais très
proche de celui de la boite (de mémoire) de la mini classique.

Mercredi 2 février 2022 à 15h30

Signaler ce message

En roulant hier et en pensant à cette mode des SUV je me suis posé une question : "ça fait combien de temps que les élargisseurs d'ailes en plastique existent ?" La 205 Gti, la Golf ? Qui était la première ? Cette Mini en est équipée, et pourtant elle se voulait luxe et volupté ! C'est vraiment l'accessoire obligatoire en 2021, synonyme d'aventures.
Ce week-end dans l'émission Turbo ils ont expliqué que Mercedes allait stopper la production des breaks pour faire des berlines SUV (sic !) Les mutations sont impressionnantes, le luxe n'a jamais autant vendu, à l'autre bout de l'échelle Dacia également ... Et ce matin sur Lci un reportage sur ceux qui n'ont plus les moyens de prendre l'autoroute ... drôle d'époque !

Mercredi 2 février 2022 à 07h26

Signaler ce message

En réponse à Thierry C

Très juste! un décalage entre ce qu'on voit rouler et les plaintes du toujours trop cher.
Mon idée.......les gens vivent au dessus de leurs moyens.
Pour les élargisseurs, la Golf en premier

Mercredi 2 février 2022 à 18h45

Signaler ce message

J'aime bien cette auto, elle n'a aucun côté pratique ou utile mais c'est pour ça que je la trouve interressante. Très belle finition en effet et mécaniquement agréable à mener sur la route. Pas parfaite sans doute mais tellement plus attachante que la majorité des deplacoires qu'on veut nous imposer.

Mercredi 2 février 2022 à 10h35

Signaler ce message

Dans les années 90 je rêvais d'une auto comme ça pour citadin pressé et ambitieux, mon cahier des charges était: moderne, petite, puissante, confortable, si possible luxueuse... la seule qui aurait pu répondre était la VandenPlas Princess mais elle datait un peu et j'en avais marre des occasions , j'ai fini par trouver une renault 5GTX, désolante , à côté de cette merveille...

Mercredi 2 février 2022 à 14h24

Signaler ce message

En 2017 nous avons cherché une Mini pour mon fils. Deux en bon état nous échappèrent, les vendeurs étaient assaillis.
Ma jeune responsable en posséda une deux ou trois ans, les suspensions étaient comment dire... oh oui d'une grande rigueur, je n'ai pas oublié 🤔
Mais ce design unique et décalé fera toujours le charme de la marque.

Jeudi 3 février 2022 à 20h03

Signaler ce message