Les Petits Observateurs • MG

MG ZT-T 260 : un V8 de MUSTANG dans une Rover 75 !

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

Le petit observateur Nicolas nous présente sa très rare MG ZT-T 260, un break motorisé par un V8 de 260 chevaux directement issu de la Ford Mustang.

Les émissions POA sont désormais disponibles en podcast !

Mercredi 27 avril 2022

L’avis des Petits Observateurs

19 commentaires au sujet de « MG ZT-T 260 : un V8 de MUSTANG dans une Rover 75 ! »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

J'ai été très Rover dans les années pré BMW.... En fait les années Honda. La 827 et la 623 étaient fiables et curieusement économiques. Très peu chères en occasion elles ont fait ma joie une décennie durant.
Après la reprise de BMW...... Tout a déjà été écrit la dessus.... Bref je n'ai pas approuvé le procédé et même si la 75 était tentante j'ai un peu passé la main et me suis réfugié chez Honda. Sans regrets puisque j'ai retrouvé tout ce que j'aimais sur les 800 et 600, le cossu anglais en moins.

Mercredi 27 avril 2022 à 21h26

Signaler ce message

En réponse à Hubert N

Bonjour Hubert. J'avais beaucoup apprécié votre présentation de la Prélude à la belle époque de la place Saint Georges. Si j'ai pris goût aux Honda grâce aux Rover, je dois avouer avoir goûté à la marque au tout début des années quatre vingt avec la Civic 1 de 1977 que mon grand frère avait acheté d'occasion à la concession Honda de la place du Panthéon. Beaucoup de défauts mais le charme Honda était déjà là. Souplesse et douceur mécanique, qualité de fabrication et bouille craquante. Par contre, la suspension sur les pavés devant l'église Saint Germain des prés..... On se demandait si on arriverait entier à l'entrée de la rue Bonaparte 😁

Jeudi 28 avril 2022 à 06h55

Signaler ce message

En réponse à Chapman L

Les années Honda ont sans nul doute permis à l'époque de sauver (déjà) British Leyland/Austin-Rover d'une quasi-faillite...tant le groupe était devenu dans les années 70 le synonyme de qualité déplorable de ses produits et de conflits sociaux à la chaine. Les Rover à moteur Honda sont sans nul doute des modèles de fiabilité rarement retrouvée ensuite (je suis également propriétaire d'un coupé 827).

Vendredi 29 avril 2022 à 22h19

Signaler ce message

je ne sais pas pourquoi Rover est allé chercher le V8 Mustang alors qu'il en avait déjà un(américaain aussi) monté sur leur berline TC ainsi que sur les Range.
Mais il doit y avoir une raison à cela. Merci de m'éclairer sur le sujet.

Jeudi 28 avril 2022 à 15h38

Signaler ce message

En réponse à GEORGES P

C'est vrai que c'est curieux. Le bon vieux Buick/Rover n'a en effet jamais été monté sur cette 75.... Ni sur les précédentes 800/600🤔

Jeudi 28 avril 2022 à 17h00

Signaler ce message

En réponse à GEORGES P

Le V8 Rover n'avait pas été utilisé dans une berline depuis 1986 et la fin de commercialisation de la SD1. Land Rover en avait récupéré l'usage exclusif (Defender, Range, Discovery...) et à l'époque de la commercialisation de la MG ZT 260, il était déjà en fin de vie (Land Rover arrêta de l'utiliser en 2004 sachant qu'il n'était déjà plus utilisé que dans le Discovery). Il ne passait plus les nouvelles normes antipollution et était beaucoup trop ancien de conception, même s'il a son charme, et ne pouvait pas délivrer la puissance recherchée. Par ailleurs, Land Rover n'ayant plus de lien avec Rover à cette époque, on ne pouvait même pas mettre en avant ce lien de paternité pour justifier son utilisation.

Vendredi 29 avril 2022 à 22h14

Signaler ce message

Bonsoir,
Je suis ravi de cette présentation cela me rappelle la fin des années 90 , ma première voiture neuve une ROVER 200 d'un beau gris perle remplacée quelques années plus tard par une ROVER 25 3 portes bleu clair avant l'ère BMW .
A l'époque la 75 était le vaisseau amiral de la marque.
Je connaissais la version V6 de 190 CV mais cette 260 CV avec un moteur d'origine MUSTANG est une réelle découverte.
Personnellement, j'avais choisi ROVER pour remplacer ma BX car je trouvais ces voitures élégantes et cossues et elles sortaient du commun avec leur charme intérieur à l'ambiance British.
Le commercial de ROVER Lisieux m'avait même fait cadeau d'un pommeau de vitesse en ronce de noyer provenant d'un RANGE.
De plus le rapport qualité prix était bon et la fiabilité au rendez vous.
Dommage que cette marque qui a fait tant de belles voiture ait disparu .
Merci Nicolas pour cette belle présentation.
Pascal.

Jeudi 28 avril 2022 à 22h20

Signaler ce message

En réponse à Pascal D

C'est vrai, c'étai une belle marque... Il y avait des Rover à Scotland Yard, avec la petite frise à damier noire et blanche.
Je me souviens des grosses TC avec la roue de secours sur le coffre.

Vendredi 29 avril 2022 à 09h38

Signaler ce message

En réponse à C B

Deux générations bien différentes de véhicules, étant également propriétaire d'une SD1, elle a aussi son charme. La MG ZT 260/Rover 75 V8 est l'héritière de l'esprit SD1 Vitesse !

Vendredi 29 avril 2022 à 22h16

Signaler ce message

En réponse à Nicolas R

Je me doutais bien que le Président du Rover Club ne devait pas être insensible aux charmes de la SD1 ! Avez-vous aussi une P6 ou même P5 V8 ? Ce n'est pas le moindre charme de Rover que d'offrir à chaque génération des voitures très différentes mais toutes aussi exotiques et attirantes.

Samedi 30 avril 2022 à 04h08

Signaler ce message

En réponse à C B

Pas encore, on ne peut pas tout avoir, avec 6 voitures à la maison, c’est déjà difficile de les faire toutes rouler!

Samedi 30 avril 2022 à 09h39

Signaler ce message