Souvenirs d'Autos • Citroën

Souvenirs d'Autos (341) : En panne dans le Galibier

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. J’aimes les histoires de Pierre car je sens les odeurs, j’entends les moteurs et la radio… merci.

Vendredi 10 septembre 2021


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Illustration - Souvenirs d'Autos (341) En panne dans le Galibier
Souvenirs d'Autos (341) En panne dans le Galibier

Nous sommes en 1959, mes beaux-parents créaient cette année leur entreprise d'électricité générale.

Pour la jeune société ils faisaient l'acquisition d'une 2CV Fourgonnette grise, construisaient un petit atelier ainsi qu’un garage attenant pour abriter la Citroën.

Illustration - Souvenirs d'Autos (341) En panne dans le Galibier
Souvenirs d'Autos (341) En panne dans le Galibier

L’été de cette année, ils songèrent à prendre un peu de repos et c’est vers les Alpes du sud qu’ils décidèrent de se rendre, la destination choisie fut Valloire.

Situé aux portes des Hautes Alpes, le village alpin se trouve aussi au pied du col du Galibier, route célèbre dont on parlait souvent à l’occasion du Tour de France.

Mes beaux-parents effectueraient le voyage à bord de la fourgonnette, un long périple les attendait.

Ils firent provisions de tout avant le grand départ. Des cartes Michelin étaient également achetées car une fois les limites du département franchies, elles seraient indispensables pour circuler sur des routes inconnues. La voiture fut chargée jusqu'au toit, le départ fut pris de bonne heure un dimanche matin.

La Citroën n'avançait guère, de nombreux arrêts furent nécessaires au repos de l'auto et à la détente des vacanciers. Le voyage était long.

Puis les Alpes saluèrent bientôt notre équipage. La fourgonnette franchissait le Col du Télégraphe, Valloire était maintenant en vue.

L'arrivé au camping fut une récompense car le voyage se terminait enfin.

Ils quittèrent Valloire de bonne heure ce matin pour cette sortie vers le Grand Col. Avec son sommet pointant à plus de 2600 mètres, l'affaire était sérieuse.

L'auto roulait à petite allure maintenant sur la haute route qui serpentait entre alpages et sommets. La montagne était belle, Rémy observait les cimes, Michèle anxieuse scrutait les à-pics.

Deux auto-stoppeuses sac tyrolien sur le dos cheminaient vers le haut du col, elles se signalèrent en levant le bras, pouce en l'air.

Rémy ne pouvant s'arrêter dépassa les marcheuses, poursuivit son chemin et distrait il jeta un œil dans le rétroviseur oubliant la route un instant. Il fit alors un écart, la roue avant de la 2CV passa sur des pierres du talus, c'est la crevaison. Rémy se dirigea aussitôt vers un replat, coupa le moteur et descendit examiner le pneu avant rudoyé.

Rien de grave, pensa-t-il en se dirigent alors vers la cache de la roue de secours.

Retirant le panneau de tôle il se souvint soudain qu’il avait laissé la roue au fond du garage à la maison, un oubli fâcheux.

De colère cric et manivelle étaient jetés au sol, la roue fut rapidement déposée.

Les auto-stoppeuses, poursuivant leur marche dépassaient maintenant l'auto et en riant lancèrent un hello au malheureux.

Pour réparer la roue Rémy devra alors rejoindre Valloire, trouver un garage, réparer puis remonter là-haut.

Sans perdre de temps il s'avança sur la route du col cherchant du regard la première auto passant là et lui demander de l'aide.

L'attente ne fut pas longue, une autre 2CV grimpait sagement dans les lacets, Rémy fit aussitôt de grands gestes, arrivée à hauteur la voiture s'arrêta.

Un homme en grand habit noir en descendit marcha radieux vers nos amis et se présenta, il était le curé de Valloire, une rencontre toute singulière.

Illustration - Souvenirs d'Autos (341) En panne dans le Galibier
Souvenirs d'Autos (341) En panne dans le Galibier

Rémy heureux et soulagé lui narra alors l'incident.

L'homme de bonté proposa aussitôt de le conduire au village avec Michèle, là-bas le garagiste qu'il connaissait effectuerait la réparation.

Michèle et Rémy le cœur léger montèrent à bord emportant la roue. Sans attendre le curé démarra, fit demi-tour et plongea dans le col en direction de Valloire.

Midi bien avancé la roue était réparée, le bon curé invita les deux vacanciers à repartir là-haut.

La 2CV traversa le village, reprit la route du grand Galibier et lentement montait rejoindre la Fourgonnette abandonnée ce matin en chemin vers le sommet.

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier.

N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos…. On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire