Les Essais de Patrice • Austin

Austin Princess Vanden Plas : "Ma petite Bentley !"

Écrit par

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur , Petites Observations Automobiles)

Produite de 1962 à 1974 à plus de deux millions d'exemplaires, fabriquées dans plusieurs pays sous d'autres marques, l'Austin 1100 a été déclinée en de nombreuses versions plus ou moins luxueuses dont la fameuse Vanden Plas.

Les nouveaux tee-shirts et sweat-shirts POA sont arrivés !

Mercredi 15 juin 2022


Écrit par

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

Le succès de la Mini qui démocratisa le concept du moteur transversal et des 4 roues repoussées aux coins de la carrosserie, incita la BMC à l'extrapoler sur des modèles plus ambitieux. Si l'Austin 1100 (projet ADO 16) qui reprit cet esprit fin 1962 fut une totale réussite, ce ne fut pas le cas de la Maxi 1500 et Austin 1800 qui ressemblaient davantage à des autobus à roulettes. Cette architecture créée par Alex Issigonis s'adaptait maladroitement à des voitures plus volumineuses comme ces dernières. Il a bien fonctionné esthétiquement sur la 1100 car elle ne mesurait que 3,72 m de long et aussi parce qu'elle avait été superbement dessinée par Pininfarina qui avait apporté de l'élégance à sa courte silhouette. Esthétique réussie qui lui permit de vivre douze ans avant d'être remplacée par la malheureuse Allegro hélas moins dotée par la nature.

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

La Princess Vanden Plas était une version plus cossue de l'Austin et Morris 1100 produites de 1962 à 1974

Pininfarina avait réussi à rendre sa silhouette racée malgré sa longueur réduite de 3.72m

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Austin-Morris extrapola sa 1100 dans de nombreuses marques. Sous celle de MG en 1963 se différenciant par sa présentation plus sportive, sa calandre différente et son moteur alimenté par 2 carburateurs (celui de la Mini Cooper). Puis sous les marques Wolseley et Riley ainsi que sous le nom du carrossier Vandan Plas comme celle de Thierry.

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Elle était équipée d'une planche de bord spécifique en bois précieux. Le beau volant Nardi est un accessoire

Sous le capot, en position transversale, une vieille connaissance avec le Série A 4 cylindres de 1098 cm3 alimenté par deux carburateurs SU

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Cuir et bois

"J'avais déjà possédé une Princess 1100 conservée 6 ans au milieu des années 80. 6 ans de bonheur ! Un avocat l'avait offert à sa femme qui ne l'avait pas aimée et laissée dans un parking sous une épaisse couche de poussière.   J'ai découvert récemment cette Princess 1967 à Saint-Flour. De couleur or métallisé, sans aucune corrosion, dans un état quasi neuf, elle n'avait parcouru que 74 000 km et possédait un toit ouvrant, un accessoire rarissime.  Elle n'a jamais été restaurée et avait été magnifiquement entretenue par son propriétaire. J'ai craqué !"

Produite chez Austin, la future Princess partait chez le carrossier anglais Vandan Plas devenu en 1946 une filiale d'Austin et dont le nom était accolé aux modèles de luxe de la BMC comme la 4 litres R.  Chez ce carrossier, elle recevait une peinture plus soignée, une calandre différente à barres verticales dans l'esprit des années 30, deux phares supplémentaires et les écussons specifiques. Sous le capot, elle accueillait la motorisation plus sportive de la MG. Intérieurement, elle se différentiait également par sa planche de bord en loupe d'orme ainsi que ses contre-portes et tablettes arrière, ses sièges cuir Connoly, moelleux tapis en laine d'agneau et une insonorisation plus poussée.

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Tablettes de dossier, sellerie cuir Connoly

Véritable bois sur les contre-portes tendues de cuir

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Le prix d'une Citroën DS21

Évidemment tout ce luxe grevait lourdement son tarif 40 % supérieur à celui de l'Austin. En 1967, une Princess coûtait près de 17 000 francs, soit le prix d'une Citroën DS 21 contre moins de 11 000 pour la version normale et 12 000 pour la MG qui se vendit davantage avec plus de 155 000 unités contre 43 741 pour la Vandan Plas.

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Instrumentations spécifiques signées Smiths

Vanden Plas crée en 1870 en Belgique avait été annexé en 1946 par le BMC

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Malgré sa compacité, la Princess est étonnamment vaste à l'intérieur.  C'était la grande qualité de cette voiture avec sa tenue de route extraordinaire. Thierry a un joli coup de volant qu'il a montré en tout terrain avec les buggy qu'il construisait et en participant plusieurs fois au Paris-Dakar notamment en 1981 sur la fameuse (fausse) Rolls Royce Jules. Sur les petites routes qui serpentent, sa Princess ingère goulument les virages pris  vite en les quasi-ignorants comme une Mini Cooper. " C'est mon daily, je m'en sers tous les jours. Je suis sidéré par son état, aucun bruit, aucun claquement. En plus elle est très confortable. Je l'adore".

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Calandre spécifique à grosses barres verticales, phares additionnels, clignotants spécifiques

30 ans après en avoir possédé une, Thierry en a rachetée une autre dans un était quasi-neuf

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

Hydrolastic

Il y a de quoi être étonné. Le petit 4 cylindres Austin tout en fonte de 1098 cm3 à vilebrequin 3 paliers gros comme deux poings se fait à peine ouïr dans ce cocon de cuir et de bois exempt de tous rossignols malgré ses 55 ans. La Princess  est équipée de la fameuse suspension Hydrolastic à sphères reliant entre elles, par un fluide,  les roues d'un même coté afin de compenser le cabrage et la plongée. Si elle apporte du confort, elle concédait une sensation curieuse de flottement parfois en se balançant. D'ailleurs la Mini en fut également équipée pendant quelques années.

Équipé de deux carburateurs SU contre un seul pour l'Austin, le Série A 1100  de la Princess  MK1 délivrait 56 ch contre 50 pour l'Austin. Cette puissance lui permettait de friser les 140 km et les 1000 mètres départ arrêté en 39 secondes. Cela dit, si une Peugeot 204 faisait aussi bien, elle n'avait pas son charme "so british". " C'est ma petite Bentley " conclut Thierry amoureux.

Thierry a participé 6 fois au Paris-Dakar dont au volant de cette fausse Rolls Royce en 1981

Illustration - Les Essais de Patrice Austin Princess
Les Essais de Patrice Austin Princess

L’avis des Petits Observateurs

9 commentaires au sujet de « Austin Princess Vanden Plas : "Ma petite Bentley !" »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Ah oui, jamais beaucoup ces Austin à l'époque et j'ai raté plusieurs fois l'occasion d'en posséder une.
Dans mon souvenir, elles étaient équipées d'un 1300.... Comme quoi, la mémoire🙄.
Ce modèle Van d'en Plass est sublime, et quel état! !!!

Mercredi 15 juin 2022 à 12h33

Signaler ce message

En réponse à GEORGES P

Merci Georges, je ne suis donc pas gâteux 😁
Curieux qu'ils n'aient pas monté le 1300 sur cette version luxe🤔

Mercredi 15 juin 2022 à 18h37

Signaler ce message

En réponse à GEORGES P

Effectivement. Cette Princess n'est pas de 1967 comme nous le pensions mais de 1968 au vu de la carte grise du propriétaire qui est adorable. Il s'agirait donc d'une version 1300 légèrement plus puissante et non 1100 comme annoncée. Mea Culpa !

Jeudi 16 juin 2022 à 10h09

Signaler ce message

En réponse à Fred G

J'allais dire R5 TX! mais en bien plus sophistiquée, les anglais
allaient au bout du concept.......chez Renault c'était juste quelques
accessoires, un bout de moquette et des autocollants, bon, le prix
n'était pas le même non plus!

Vendredi 17 juin 2022 à 15h55

Signaler ce message

Lorsque j'étais enfant, une voisine anglaise en avait une. J'étais subjugué par cette voiture. Si différente, si "So British". La classe absolue. Aujourd'hui je la trouve encore plus désirable.
L'épopée du Paris-Dakar en Rolls, on trouvait ça complètement dingue avec mes copains de classe. Mais nous ne savions pas à l'époque que c'était une fausse Rolls-Royce.

Jeudi 16 juin 2022 à 17h39

Signaler ce message