Les Essais de Patrice • Volkswagen

VW 1303 : c'était un rêve d'enfant !

Écrit par

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur , Petites Observations Automobiles)

Enfant, Laurent regardait en boucle les cassettes vidéo que sa maman lui avait enregistrées sur les aventures de Choupette, la Coccinelle héroïne des films et séries de Walt Disney.

Offre Partenaire LOCALEASE

En recherche d'une LLD auto ? Un mois de loyer offert en passant par le formulaire POA ci-dessous !

Demander un devis

Offre Partenaire WASH

Exclu communauté POA : un lavage programme 5 (valeur 17 euros) offert pour un premier achat de 35 euros avec le code POA35 !

Lundi 22 avril 2024


Écrit par

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

Enfin en 2009, Laurent pu enfin réaliser son rêve d'enfant en achetant une Cox " j'aurais préféré une 1200 à pare-brise plat plutôt qu'une 1303 à pare-brise bombé. Aujourd'hui, c'est l'inverse. Mais ses prix montaient déjà. J'ai trouvé cette 1303  1972 couleur  Blanc Alpin dans son jus avec une peinture ternie. C'était le modèle de base à freins à tambours à moteur 1300 44 ch qui avait 200 000 km".

Petite piqure de rappel sur la 1303. Chaque année, depuis 1945, VW améliorait avec parcimonie sa Coccinelle en totalisant 36 000 modifications depuis sa naissance. Dès 1972, pour fêter sa 15 millionième Cox produite, VW lui appliqua tout de même un traitement de cheval pour soutenir les ventes qui s’essoufflaient. En devenant 1302, elle adopta une suspension avant (McPherson) et arrière enfin modernisée sans variation de carrossages lui offrant enfin une tenue de route décente liée à un coffre avant agrandi de 85 % imposant un capot plus bombé.

En 1973, la 1303 remplaça la 1302 qui aura vécu moins de 12 mois.  Pour répondre à une future norme de sécurité US imposant davantage de distance entre la tête des passagers avant et le pare-brise, celui-ci vit sa surface accrue de plus de 40 % en adoptant un galbe prononcé mordant largement sue la capot avant. Modification esthétique liée à une planche de bord plus sécuritaire en matière plastique et des ailes arrière revues équipées d'imposants feux rouges.

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

Sortie en juillet 1972, toujours vêtue de sa peinture d'origine polishée, la Cox de Laurent avoue 258 000 km

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

La 1303 bénéficiait de la lunette arrière agrandie dès la 1302. Laurent l'a équipée d'un Gradulux et d'un   déflecteur moteur anti-pluie

Moteur 1700 cm3

" Le moteur montrait des signes de fatigues, avec mes bons copains Arnaud et Jean Marie et José, des passionnés de Cox qui m'ont toujours aidé à l'entretenir, on a d'abord remplacé le 1300 par un 1600 plus puissant. Enfin en 2014, on a monté un kit 1700 cm3 retravaillé  au niveau des soupapes, pistons et bielles, arbre à cames Performance. Elle doit développer autour de 80 ch contre 44 d'origine. Ce n'est pas pour faire de la vitesse (environ 160 km/h) mais lui donner un plus grand confort de conduite et de meilleures reprises. Bien entendu, nous avons monté des freins à disque à l'avant. Je l'ai aussi équipée de jantes Sport chaussées de pneus plus large de 185/65 X 15. Elle tient beaucoup mieux la route en restant assez joueuse si on exploite sa puissance ".

Laurent souhaitait que sa VW conserve son aspect normal, tenant à garder son échappement d'origine  qui préserve la fameuse sonorité tranquille de sa monture et lui permet de rouler  sans se casser les oreilles. Depuis son achat, il a parcouru plus de 58 000 km avec en se rendant dans des rassemblements et balade pour son plaisir rien que pour le bonheur de rouler avec sa Cox. Il faut dire qu'au niveau des qualités dynamique, grâce à sa suspension plus moderne, la 1303 était en net progrès comparée à la 1200. Avec  environ 80 ch, son moteur arrière et ses pneus plus épais, sa 1303 doit être amusante à conduire

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

La planche de bord de la 1303 au volant de sécurité avait abandonné la tôle au profit du plastique. Ce fut très critiqué alors par les amoureux de la Coccinelle

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

Laurent roule depuis 15 ans au volant de sa 1303 qu'il a copieusement accessoirisée

Complément accessoirisée

"Je l'ai accessoirisée uniquement avec des accessoires utiles comme, par exemple le déflecteur anti-pluie sur la capot arrière qui empêche l'eau de tomber dans les puits de bougie lorsqu'il pleut. J'ai monté des longues portées, des   déflecteurs de vitres, des sabots de protection sur les ailes, Gradulux, feux de recul, plaques.  A

l'intérieur, je l'ai équipée d'un allume-cigare, d'une montre, d'un mano de température d'huile et d'une radio. L'antenne à grosse boule provient des USA datant de 1976, cadeau des stations service contre un plein d'essence ".

Les propriétaires de Cox surtout ces années là, n’étaient pas des gens comme tout le monde. Si la 1200 vendue le même prix qu’une 2 CV représentant 80 % des ventes séduisait surtout une clientèle désargentée, ce n’était pas le cas de la 1303 beaucoup plus chère.  Elle s’adressait à ceux qui cherchaient à se démarquer avec une voiture anti-voiture. Rouler en Cox était branché sans paraître fauché. Déjà une voiture bobo (bourgeois bohème). Un créneau choisi par l’agence de pub de VW DDB qui communiquait autour de la Cox avec de merveilleuses contre-publicités qui ont assis sa légende.

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

Son 1300 d'origine a laissé la place à un 1700 cm3 préparé donnant environ 80 ch contre 44 d'origine

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

VW se vantait que son coffre avait vu sa capacité accrue de 85 %

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

La 1303 succédait à la 1302 qui n'a été produite qu'une année en 1972. Les retouches de peintures datent du précédent propriétaire

Un amour de voiture

Généralement, les journalistes auto l’éreintaient à raison en l'opposant à des voitures plus modernes en ne s’en tenant qu’aux données objectives. Comme ils n’étaient pas acheteurs, ils n’étaient pas tombés sous son mystérieux pouvoir de séduction.

C'est aussi l'avis de Laurent. " Je l'adore. Pour moi, c'est un gros jouet au charme inimitable dont son bruit. Bien entendu, je tiens à la conserver. Je ne vois aucune raison de m'en séparer. Si j'avais un autre rêve à réaliser, ce serait une Cox cabriolet." (Photos Hervé Margolles).

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

Laurent possède toute la doc d'origine qui cache la roue de secours jouant un rôle d'amortisseur lors d'un choc frontal

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

Le pare-brise bombé dont la surface avait été accrue de 43 % avait choqué à l'époque. C'était pour répondre à une norme sécuritaire US qui n'a pas vu le jour

Illustration - Volkswagen Coccinelle 1303
Volkswagen Coccinelle 1303

La 1303 avait des ailes arrière redessinées équipées d'énormes feux rouges toujours pour des problème de sécurité

L’avis des Petits Observateurs

2 commentaires au sujet de « VW 1303 : c'était un rêve d'enfant ! »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

En réponse à arnold N

Je crois que j'avais évoqué à l'époque de sa publication, une jolie monitrice de colonie de vacances qui pilotait une Coccinelle Jean avec les mêmes heures feux arrières mais le pare brise encore plat.
La Cox est un monument automobile et on peut dire ce qu'on veut, quand on l'aime c'est pour ses défauts autant que pour ses qualités.

Jeudi 25 avril 2024 à 10h38

Signaler ce message