Souvenirs d'Autos • Saab

Souvenirs d'Autos (362) : L'effet Saab

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

 

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Merci à François pour ce petit voyage dans le temps que j’ai l’impression d’avoir vécu. Les passionnées et les passionnés me comprendront.

Vendredi 11 février 2022


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Illustration - Saab 900
Saab 900

Salon de l’automobile 1987, je me rends avec mon père à la porte de Versailles du haut de mes 17 printemps.

Aucun projet d’achat personnel pour mon père, il ne s’intéresse guère aux automobiles, mais la mission d’identifier un véhicule léger utilitaire pour sa nouvelle activité professionnelle.

Avec le recul, je crois que c’était simplement un prétexte pour me faire plaisir et partager un rare moment « Père & fils ».

Passionné par l’automobile, je dépense régulièrement mes économies dans des magazines comme Nitro, Échappement, Automobile magazine, Top Car…

Découpe les photos de belles sportives et confectionne des albums de mon « futur garage ».

Je suis incollable, je connais toutes les marques, les modèles, leur histoire, j'ai toutes les brochures des garages près de chez moi et puis soudain… nous tombons mon père et moi sur un spot publicitaire qui nous interpelle !

Illustration - Saab 900
Saab 900

Pierre, dans un costume étriqué et un imperméable à la Colombo fait tomber ses clés dans un caniveau par un temps gris et pluvieux. Tout comme le film volontairement en noir et blanc.

Sa vie semble alors bien triste et banale, seul au volant de son auto dans les bouchons parisiens, jusqu’à ce qu’il aperçoive une affiche pour un cabriolet rouge et rentre dans un tunnel.

Il en ressort bien coiffé, en smoking, accompagné d’une jolie blonde et bien évidemment, au volant de ce sublime cabriolet le tout désormais filmé en couleur.

Mais quel est cette vidéo « loufoque » pour une voiture ? Quelle est cette marque que je ne connais pas ? Quel est ce look improbable avec un design aux antipodes de ce que j’ai vu jusque-là ? 

Une Saab, une 900 classic rouge !

Illustration - Saab 900
Saab 900

Je suis loin d’imaginer ce qu’il vient de se passer, mais comme pour Pierre, il y a eu un avant et un après. Depuis ce jour ma vie, mon attrait et mon regard sur l’automobile ont été chamboulés. La publicité disait donc vrai, une voiture peut tout changer.

Me voilà obsédé par cette auto et cette marque, je me documente (internet n’existe pas !). Dès le permis en poche je me rends chez le concessionnaire le plus proche (ils sont rares).

Puis un jour, je franchi le pas et achète ma 1ere Saab, c’est la révélation je la conserverai 13 ans et parcourrais 400.000km à son volant.

La vie est plus longue qu’un court métrage et il faut parfois du temps, beaucoup de temps, mais nos rêves ne nous quittent jamais, ils sont en nous, enfouis, cachés, en sommeil, mais ils sont là.

Il y a peu, j'ai pu acquérir une Saab, cabriolet cette fois-ci, et nous offrir mon papa et moi, ce souvenir de plus de 30 ans. Merci la vie, merci Pierre.

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

8 commentaires au sujet de « Souvenirs d'Autos (362) : L'effet Saab »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Oui, il y a des publicitaires géniaux et des marques passionnantes. Saab était de ces marques qui vous classe parmi les conducteurs particuliers.
L'histoire est bien contée et évoque parfaitement ce qu'un simple coup d'œil peut déclencher de passion.
Merci François.

Vendredi 11 février 2022 à 10h04

Signaler ce message

Ma première auto fut une Volkswagen, par pur hasard car le garage était ouvert lors d'un pont du 15 août.
La pub VW (Groupe DDP il me semble) était à l'époque une pure merveille.
En osmose avec cette communication mon père est passé de la GS Citroën à la Golf, en l'achetant chez un revendeur SAAB.
1981 je venais aussi de découvrir cette marque étonnante.

Vendredi 11 février 2022 à 10h19

Signaler ce message

Jusqu’alors je ne m’arrêtais que sur la ligne générale, le design intérieur et surtout le compteur de vitesse. C’est bien simple, plus l’auto était basse, typée sport et la graduation du tachymètre élevé, plus elle me plaisait. C’est dans la voiture du père d’Alain qui emmenait les samedis une partie de notre équipe bourgeonnante vers le stade pour disputer une manche du championnat, que je découvris cette étrange suédoise, bourrée d’innovations… Pare-chocs auto-réparables, essuie-phares, toit renforcé pour supporter la neige, sièges chauffants électriques, démarreur sur la console centrale et pare-brise avancé pour éviter les blessures, bref, j’en passe et des meilleurs… La Silver Beast de Bond parachèvera mon éducation Trollhattanienne sur la mobilité selon Scania-Saab-Viggen.

Dieu que l’offre semble fade aujourd’hui.
😉

Mes respects du vendredi, jour de perm’, mon Commandant.

Vendredi 11 février 2022 à 12h13

Signaler ce message

Ce n'est sans doute pas un hasard si ce cabriolet - qui ne ressemblait a rien de connu, et certains diront aussi qui ne ressemble à rien du tout - a été choisi par des professions libérales épris de différence et de liberté, Architectes, designers, scénographes, photographes...
Merci François

Vendredi 11 février 2022 à 14h04

Signaler ce message

Les Saab ont toujours été des voitures différentes. Un look particulier, une finition soignée et des technologies de qualité. Je me souviens des 96 époustouflantes dans la neige du Monte Carlo au milieu des années 60. Choisir de rouler en Saab à toujours été un signe de distinction.

Vendredi 11 février 2022 à 14h20

Signaler ce message

Oui l'effet SAAB existe comme j'ai pu le constater avec une 900 que j'ai eue 3 ans. Rien que le plaisir de la voir avant de la conduire mettait le sourire aux lèvres! Une émotion difficile à retrouver aujourd'hui avec les SUV, SUV coupés ou autres cross over qui me laissent froid comme mon GLA. Je viens d'apprendre d'ailleurs que Mercedes allait stopper les breaks...domm age.

Samedi 12 février 2022 à 11h54

Signaler ce message

Je n'ai jamais été fan de Saab, _mais aujourd'hui j'ai changé, lançait une pub je me souviens.
Jeunes, nous rêvions tous de bagnoles, de bolides surtout, ceux vus dans les mensuels et totalement inaccessibles.
Nous avions mis la barre très haute et le rêve persiste encore aujourd'hui... et ça c'est bien !
Ah la grande théorie du rêve et de son accomplissement.
_Snap your fingers and your dreams come true, peut on lire sur l'affiche du clip !
Merci François pour cette belle histoire.



Samedi 12 février 2022 à 20h50

Signaler ce message