Les Essais de Patrice • Porsche

Porsche 911 "993" : La Der des Der ?"

Par Patrice Vergès. Dévoilée en septembre 1993, juste 30 ans après la naissance de la première 911, cette 4eme génération est l'ultime déclinaison des Porsche au moteur refroidi par air.

Les nouveaux tee-shirts et sweat-shirts POA sont arrivés !

Lundi 30 novembre 2020

Illustration - Porsche 993 Targa Avant
Porsche 993 Targa Avant

La 993 se reconnaissait à sa face avant plus fluide et ses ailes plus épanouies nées de l'élargissement des voies surtout à l'arrière (plus 7 cm)

La Targa se caractérisait pas le dessin inédit de son pavillon à la surface vitrée accrue

A l'arrière, le gros flat-six de 3,6 l ronronne dans une sonorité sourde et épaisse à bas régimes dont les notes métalliques  s'éclaircissent dès que le chiffre 4000 tr/mn est atteint sur le gros compte-tours VDO. Difficile dans la circulation actuelle de dépasser ce régime car  poussée par ses 285 ch, une 993 vaut encore 260 km/h avec des accélérations qui collent au dossier avec le 0 à 100 en guère plus de 5 secondes. Au sein de l'étroit habitacle, face à cette planche de bord si particulière, nos cinq sens sont en action notamment celui de l'odorat attisé par son parfum intime, cocktail entre l'odeur de ses garnitures et de l'huile chaude. Nous sommes au coté de Pascal qui nous fait découvrir, au deux sens du mot car le toit en verre est escamoté, sa 993 Targa de 1997, version équipé du Varioram 285 ch à admission variable. 

Je rêvais d'une Porsche

 "Depuis longtemps, je rêvais d'une Porsche 911 mais sa réputation d'être une voiture coûteuse en réparations m'avait freiné. Puis, en 2001, j'ai craqué pour une Carrera 3,2 l 231 ch de 1985 que j'ai conservée quelques années. Avec j'ai découvert l'univers Porsche et tout ce qui fait son charme notamment son bruit si particulier et sa conduite qui l'était tout autant, surtout en ligne droite où elle se cherchait du nez. Puis en 2007, je l'ai remplacée. Mais je ne voulais pas du tout la 996 qui ne me plaisait pas autant esthétique que mécanique que fiabilité avec son moteur   refroidi par eau. J'ai trouvé en Belgique chez un revendeur, cette 993 Targa car je désirais un cabriolet, de couleur Red Arena, boîte auto Tiptronic S 4 rapports qui était en excellent état car elle venait de Californie et totalisait 140 000 km d'origine. Je roule avec depuis 13 ans et je ne le regrette pas. La conduire est un réel bonheur". 

Illustration - Porsche 993 Targa Intérieur
Porsche 993 Targa Intérieur

La classique planche de bord d'une Porsche avec son démarreur à gauche.  On remarque les commandes de la boîte auto Tiptronic S au volant et le cerclage chromé des gros cadrans qui n'est pas d'origine 

La 993 avait adopté des optiques avant plus inclinées faisant appel à la technique ellipsoïdale 

Illustration - Porsche 993 Targa Phare
Porsche 993 Targa Phare

 Dernière évolution

Lancée fin 1993, la 993 marquait une grosse évolution comparée à la Carrera 2 l présentée 4 ans plus tôt qui déjà avait pas mal évolué au niveau de son train avant redessiné lié à une direction assistée. Grosso modo, la 993 adoptait un nouveau train arrière multibras plus moderne abandonnant les barres de torsion, posé sur des pneus plus larges (255X17 à l'arrière)  qui cachaient un freinage renforcé Son 3,6 l grimpait à 272 ch puis 285 ch dès 1995 lié à une boîte de vitesses à 6 rapports.  .Pour la première fois, sa silhouette était rajeunie, désormais plus fluide avec des ailes plus épanouies pour accueillir les voies bien élargies et une face avant aerodynamisée (CX de 0,33) avec des phares plus inclinés ellipsoïdaux. Cette 993 se révélait plus rapide (270 km/h) et surtout plus sûre que la précédente 964. Elle était mieux assise sur la route avec un train avant plus directif et une carrosserie rigidifiée. En 1995, Porsche dévoila une version Targa qui abandonnait son fameux arceau intégré pour un élégant toit en verre coulissant à commande électrique comme celle de Pascal. 

" Depuis 2007, j'ai parcouru environ 40 000 km. Excepté l'entretien classique, le changement du double allumage du Varioram, la vidange de la boîte auto et un injecteur changé, je n'ai eu aucuns ennuis et elle marche très bien. Elle bénéficie de pas mal d'options classiques et coûteuses chez Porsche dont le " Sound packet " qui lui donne un bruit encore plus génial. Par rapport à ma précédente Carrera, le progrès en matière de tenue de route est étonnant et elle est bien plus sûre. Sur longs parcours, elle se révèle très agréable, pas trop dure coté suspens

Illustration - Porsche 993 Targa Bequet
Porsche 993 Targa Bequet

Dès 80 km/h le becquet arrière se relève pour améliorer l'appui et le refroidissement du flat-six 

L'ultime 3,6 l refroidi par air. Équipé du Varioram, il délivre 285 ch à 6100 tr/mn

Illustration - Porsche 993 Targa Moteur
Porsche 993 Targa Moteur

La moitié de son prix de 1997

La 993 a été produite jusqu'en 1998 à un peu plus de 50 000 unités dont seulement 4500 Targa avant de céder sa place à la 996 qui a été fort mal accueillie pour les raisons évoquées plus haut, travers que la 997 a gommés.  Son statut de dernière Porsche refroidi par air avait fait monter ses cours qui se stabilisent avec des prix qui tournent entre 50 000 et 70 000 euros selon le modèle, soit environ deux fois celui d'une 996. Rappelons qu'en 1997, sa Targa équipée de quelques options coûtait près de 600 000 francs qui correspondent avec les 37 % d'inflation constatées (voir tableau de l'inflation) à près de 125 000 euros actuels ce qui est très exactement le prix du même modèle neuf aujourd'hui.  C'est pour ceux qui imaginent que les voitures étaient moins chères avant et qu'une auto de collection est toujours un placement puisque la 993, malgré sa cote insolente, ne vaut plus que la moitié de sa valeur de 1997.  Pascal s'en fiche. " Je n'ai pas l'intention de la vendre et surtout pas pour une 996 ni de 997".  C'est dit.

Illustration - Porsche 993 Targa Pascal
Porsche 993 Targa Pascal

Pour Pascal, pas question d'une 996 ou 997. C'est la 993 qu'il préfère !

Illustration - Porsche 993 Targa Toit Ouvrant
Porsche 993 Targa Toit Ouvrant

Le toit vitré construit par Webesto entraîné par 3 moteurs électriques, s'escamote dans la partie arrière en supprimant les remous d'air dans l'habitacle grâce à son déflecteur avant 

La Targa était chaussée de jantes spécifiques en deux parties boulonnées  chargée de filtrer les vibrations pour réduire les grincements du toit en verre sur mauvais revêtements

Illustration - Porsche 993 Targa Jantes
Porsche 993 Targa Jantes

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Article suivant

Gas Station (513)