Les Essais de Patrice • Peugeot

Histoire d'amour autour de la Peugeot 306 S16

Pour fêter leurs dix ans de mariage en 2017, Azzedine a offert à son épouse Olivia une Peugeot 306 S16 167 ch, dont elle rêvait depuis plus d'une vingtaine d'années. Une double histoire d’amour.

Exclu communauté POA : un lavage programme 5 (valeur 17 euros) offert pour un premier achat de 35 euros avec le code POA35 !

Mardi 21 novembre 2023

Azzedine et Olivia se sont connus sur les bancs du lycée. En 1995, pendant leurs congés scolaires, ils sont tous deux jockeys au parc automobile Gefco de Peugeot pour conduire les voitures, Olivia à l'opportunité d'essayer Peugeot 306 S16 155 ch dont elle tombe sous le charme..

Lorsque la version 167 ch arrive deux ans plus tard, c'est de nouveau le coup de foudre surtout en couleur bleu Pharaon aux reflets violets. Mais elle était hors de prix pour le jeune couple qui dut se contenter d'une 206 S16 moins coûteuse.

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

Basse (1,38 m), râblée (moins de 4 mètres), surtout en bleu Pharaon, la 306 S16 a encore une sacrée allure

Un an de recherche en secret

Les années s'égrainent doucement, le temps de se marier, puis d'avoir deux enfants. Dans le cœur d'Oliva brûle toujours la passion de la 306 S16 surtout en Bleu Pharaon. En 2017, en secret, en faisant semblant de prospecter une autre voiture, pendant près d'un an, son mari Azzedine en cherche une de cette couleur. Pas évident car la 306 dont la fabrication est arrêtée depuis 15 ans est devenue  rare.

"Azzedine l'a trouvée grâce à une annonce du magazine Youngtimers. C'est une phase 2-1 qui date d'avril 1998.  Elle était dans un état exceptionnel malgré ses presque vingt ans, vendue à contrecœur par un patron d'une concession Peugeot pour cause de déménagement et qui l'avait sauvée de la prime à la casse. C'était la version 167 ch à boîte à 6 rapports affichant 150 000 km et qui n'avait pratiquement pas roulé les sept dernières années. On lui a fait faire une grosse révision ainsi que changer l'embrayage car je voulais rouler au quotidien avec. Nous avons également fait restaurer les jantes qui étaient abimées" raconte Olivia.

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

Malgré ses 25 ans et ses 167 000 km et sa peinture d'origine, leur 306 S 16 est dans un état exceptionnel

Un modèle rare

La Peugeot 306 a été produite de 1993 à 2001 à 2 850 000 exemplaires. Une voiture bien née dérivée de la Citroën ZX dont elle reprenait le fameux essieu arrière "autobraqueur" qui lui apportait une étonnante maniabilité notamment en virages en générant un véritable plaisir de pilotage. Elle fut produite en 47 versions dont cabriolet, break et quatre portes avec une foultitude de motorisations. Fin 1993, la version sportive baptisée S16 vit le jour animée par un moteur 2 litres de 155/150 ch. Las, cette version déçut les sportifs car son moteur bridé par son admission ACAV manquait d'agressivité. Fin 1996, Peugeot rectifia le tir avec une version bien améliorée avec une puissance portée à 167 ch (certainement plus en réalité), moteur accouplé désormais à une boîte de vitesses à 6 rapports avec un freinage renforcé. Le jour et la nuit ! La S16 167 ch fut certainement la meilleure sportive de son époque capable de pointer à 220 km/h, avaler les 1000 mètres en 29 secondes, performances liées à des qualités dynamiques exceptionnelles née de sa maniabilité jouissive à l'unisson avec son moteur rageur et musical. Mais ce n'était plus le temps des GTI et cette 16 S ne fut produite qu'à 15 800 exemplaires sur un total de 26 139 S16. Inutile de vous dire que c'est la plus recherchée des 306.  Ceux qui en possèdent une les conservent religieusement.

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

La S16 était chaussée des fameuses jantes Cyclone en 15 pouces en 185 de large

J'adore sa conduite

Olivia utilise au quotidien sa S16. " J'adore sa position de conduite idéale pour ma taille. J'aime son tempérament vif et joueur et le bruit de son moteur quand je le mets en route. Quel régal ! C'est une sportive qui sait être douce et confortable et très efficace avec son essieu arrière autodirectionnel. En plus, nous avons une version Premium fort bien équipée avec l'autoradio radio  à cassettes Clarion et les sièges cuir et Alcantara et même la climatisation. Pas banal pour une voiture âgée de 25 ans !  Elle a quelques défauts bien sûr. Un mauvais rayon de braquage en ville à cause de la boîte à six rapports, une consommation élevée (plus de 13 litres aux 100) d'autant que j'ai le pied lourd. Enfin, ça devient difficile de trouver des pièces d'origine. Je l'utilise pour aller travailler, faire des courses et transporter nos deux enfants. Aujourd'hui, elle totalise 167 000 km. C'est une voiture absolument pas démodée et plus agréable à conduire que bien des modernes. Souvent, dans la rue, on me demande si je ne veux pas la vendre !  Il n'en est pas question".

Il en est d'autant moins question que leurs deux enfants ont aussi eu le coup de foudre pour cette voiture. Janelle 16 ans, va faire ses débuts de conduite accompagnée à son volant tandis que Kalig plus jeune, aussi accro que ses parents attend impatiemment l'âge de pouvoir faire rugir ses 167 ch !

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

Sièges semi-baquet, mi-cuir, mi Alcantara

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

Un moteur détonnant avec le 2 litres  XU10 JR4.  167 ch à 6500 tr/mn !

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

Un état proche du neuf. Cette version 2.1 a la console centrale couleur alu

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

La version 167 ch était équipée d'une boîte à 6 rapports contre 5 pour les premières 155/150 ch

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

La version Premium était équipée d'une belle chaîne Clarion

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

Le fameux porte clés de la S16

Illustration - Peugeot 306 S16
Peugeot 306 S16

En décembre, sortie d'un livre sur l'histoire de la 306 écrit par oncle Pat

L’avis des Petits Observateurs

2 commentaires au sujet de « Histoire d'amour autour de la Peugeot 306 S16 »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Elle n'a pas eu de peine à remplacer la 309 (sauf peut être la GTI 16). C'est sans doute la dernière Peugeot à offrir une variété de versions (3, 4, 5 portes, break et cabriolet) pour tous les usages et goûts : de la simple XN à la luxueuse Griffe (salut à Sylvain poa.tv )
Ah noooon il y a eu la 307 aussi mais sans la version 4 portes, du moins pas en France (bon, peut être pas plus mal...) et avec une esthétique "discutable" (mais très habitable) et un cabriolet qui n'atteignait pas la cheville esthétique de la 306 (le graaaal ! n'est ce pas Ludo poa.tv ?)
Un bel hommage à cette vraie sochalienne (tenue de route, rapport encombrement / habitabilité...) que nous délivrent Olivia (femme de goût) et Azzedine (mari passionné) avec cette version sportive !

Mercredi 22 novembre 2023 à 19h59

Signaler ce message