Les Essais de Patrice • MG

MG TF : I will survive !

Écrit par

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur , Petites Observations Automobiles)

Aujourd'hui chinoise, la marque MG est connue pour produire un SUV électrique vendu en France.  POA vous parle d'un temps où cette vieille marque née en 1924 (Morris Garages) était encore .... presque britannique !

Les émissions POA sont désormais disponibles en podcast !

Jeudi 2 décembre 2021


Écrit par

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

Le petit roadster MG TF fut le chant de cygne de la véritable marque MG. Dérivé de la MGF née en 1995, il survécut jusqu'en 2011 sous l'égide de 4 actionnaires différents dont un allemand et un chinois !  Pas banal. Pourtant, dans toutes ses versions, il totalisa près de 115 000 exemplaires. Pas mal du tout pour une voiture à la destinée aussi tourmentée ! 

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Tapis de feuilles mortes sous la MG TF British Racing Green de Bernard

La TF se différentiait par son léger becquet

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Britannique, Allemande, re-britannique et Chinoise !

Face à l'engouement autour de la MX5 Miata suivi d'une ribambelle d'autres petits cabriolets au début des années 90, Rover plancha aussi sur un petit roadster. Malgré une situation financière très difficile, la MG F dévoilée en 1995 ne manquait pas d'atouts. Elle était bâtie sur la plate forme de la Rover 100 dont elle reprenait la suspension Hydragaz à interconnexion. En revanche, son 1800 cm3 d'origine Rover de 120 ch avait été monté en position transversale et centrale arrière. Cette stricte 2 places était habillée d'une carrosserie toutes en rondeurs plutôt sympathiques.


Vendue à un prix abordable, amusante à conduire, avec une gamme de motorisations élargies (VVC 145 ch), la TF connut un bon succès commercial puisqu'elle se vendit à 77 279 unités jusqu'en 2002. Ce, malgré quelques grosses vicissitudes suite au désengagement de la marque BMW propriétaire de MG de 1994 jusqu'en 2000 qui céda la marque pour une livre symbolique au consortium financier Phoenix Venture Holdings. Ce dernier décida de la rajeunir en 2002 en la rebaptisant TF en hommage à son aînée des années 50, avant de sombrer en 2005. Mais tel le phénix de la mythologie, la TF réapparut en 2007 produite par le chinois SAIC pour survivre jusqu'en 2011. Ouf !

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Face avant redessinée, phares différents, ce qui distingue la plus la TF de la F

Joli volant bicolore, intérieur cuir (faux) bois agréables à l'œil, sièges confortables. Il n'y a rien à jeter

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

"J'aime le moteur central !"


Le Petit Observateur Bernard l'a acquise en 2014. "J'ai déjà une Lotus Europe dont vous avez fait un reportage sur POA et une Matra Djet VS. J'aime le pilotage des voitures à moteur central. J'ai essayé cette MG TF de 2003 en version 136 ch et qui était en bon état avec 90 000 km au compteur. Sa conduite m'a séduit tout de suite. Sa tenue de route est extra, sa direction assistée est précise, elle a un train avant très réussi et sa stabilité est irréprochable. Seule sa suspension m'a semblé trop ferme pour l'usage que j'en avais. J'ai acheté un kit ressorts amortisseurs plus souples en Angleterre et elle est bien plus agréable.  En plus, j'aime beaucoup sa ligne et sa finition dans cette version cuir et bois".

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

La capacité du coffre n'est pas négligeable avec 210 DM3. Derrière la capote, l'accès minuscule au moteur

La TF avait reçu des prises d'air agrandies

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Bien améliorée par rapport à la F


La TF avait bénéficié de pas mal de modifications par rapports à la précédente F. Son châssis rigidifié avait abandonné la suspension à sphères Hydragas de la Metro pour une plus classique. La gamme de moteur 1800 Rover K double arbres 16 soupapes s'élargissait de 115 à 160 ch. Ses freins et sa carrosserie avaient été renforcés. Esthétiquement, elle s'était virilisée avec une face avant redessinée, un petit becquet arrière et des prises d'air latérales plus généreuses, le tout lié à une meilleure finition.  Ses performances étaient ceux d'une véritable sportive avec 200 km/h pour la 136 ch et 210 km/h pour la 160 ch.

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Oui, c'est l'accès au moteur ! Pour changer les bougies, il y a une trappe sous la capote

Les rangements sont peu nombreux. Bernard a fait rajouter ses vide-poches soufflet

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

"C'est ma voiture de tous les jours"

C'est avec bonheur de retrouver cette auto qui m'avait fortement séduit en son temps. J'avais failli acheter une MGF du parc Presse Rover dont la suspension avait été surbaissée en jouant sur la pression des sphères. Si elle avait gagné en tenue de route, elle avait perdu en confort et l'achat ne se fit pas. Pourtant, cette petite sportive se montrait facile à vivre au quotidien. Malgré sa faible hauteur de 1,27 m, son accès était honnête, son coffre arrière n'était pas ridicule avec ses 210 DM3, sa conduite agréable avec une capote manuelle s'abaissant en 2 minutes.


C'est aussi l'avis de Bernard. " C'est ma voiture de tous les jours car elle est moderne avec sa direction assistée et une bonne visibilité sauf au niveau de sa lunette arrière encore souple qui s'abime vite. Pour l'hiver, j'ai acheté un hard-top qui la rend plus pratique. Nous sommes partis avec en vacances ce qui est possible grâce au grand coffre. J'ai parcouru 40 000 km sans problème excepté une rupture de joint de culasse, classique au moteur K. Son dessin est curieux avec son bloc en deux parties. J'ai acheté en Angleterre un kit étudié pour le K qui le rigidifie à l'aide de tiges plus longues et un joint de culasse plus résistant. Le gros défaut, c'est  son accessibilité catastrophique".

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Bernard adore piloter des voitures à moteur central

Le coffre avant est déjà bien rempli

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Regrets

Nous partons nous balader sous le soleil d'automne. Le petit 1800 tapi au centre de la voiture jappe sans excès, même sur mauvais revêtements l'habitacle ne vibre pas comme dans certains roadster, la MG enroule avec grâce les virages. Le regret ne de pas en avoir acheté une me traverse l'esprit avant que le temps qui a filé à la vitesse du vent me raisonne. Mais la vie est faite de pages que l'on tourne et le livre n'est pas encore fini !

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

Capotée, la MG TF arbore encore une jolie silhouette ce qui est rare

La MG F offrait une face avant plus douce et plus rebondie

Illustration - Les Essais de Patrice MG TF
Les Essais de Patrice MG TF

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire