Les Petites News • Fiat

Êtes-vous prêts à vous abonner à votre Fiat 500 ?

Pour séduire une clientèle « zappeuse », Fiat lance une formule d’abonnement en ligne de sa 500 électrique. Séduisante sur le papier par sa simplicité, l’offre reste néanmoins en concurrence directe avec les formules de LOA ou LLD. 

Mercredi 6 avril 2022

En 2021, 70% des Fiat 500 vendues sont électriques, un joli succès qui place la citadine au 4ème rang des voitures électriques les plus vendues en France derrière la Dacia Spring, la Peugeot e-208 et la Renault Zoé

Pour élargir sa clientèle, Fiat se lance dans une nouvelle aventure à la manière de Spotify ou Netflix, l’abonnement simplifié en ligne. L’objectif est clair, attirer des conducteurs occasionnels pour qui la possession d’un véhicule est plus une charge qu’une solution. 

L’avantage principal de la formule est le non-engagement : contrairement au crédit ou la LOA qui impose de monter un dossier financier, l’abonnement Fiat de ne nécessite aucune démarche à entreprendre. 

Il suffit de déposer 1000 euros de caution et de s’engager pour un mois minimum. L’assurance, la carte grise et l’entretien sont compris dans le prix pour un kilométrage mensuel de 1 500 km maximum. 

La voiture est livrée chez le concessionnaire le plus proche et elle peut être restituée sans explication à la fin du mois en prévenant avant le 20 du mois. Sinon l’abonnement repart pour le mois suivant. 

Mais le coût reste élevé et devra être bien étudié en fonction de ses besoins. En effet, l’offre démarre à partir de 299€/mois pour une Fiat 500 électrique équipée de la petite batterie, soit 190 kms d’autonomie, et il passe a 499€/mois pour la version équipée de la batterie de 40kWh, soit 320 kms d’autonomie. 

Ces offres se placent en concurrence directe avec le premier prix de LOA dès 199€/mois. 

Avec ce nouveau système, Fiat vise un public plus jeune et notamment des petites entreprises qui n’ont pas forcément encore la surface financière pour louer un véhicule sur plusieurs années. 

Il sera intéressant de suivre l’intérêt ou non pour une telle formule d’abonnement car elle pourrait changer radicalement le rapport à la possession de sa voiture. A l’heure ou tout le monde s’interroge sur l’avenir de l’automobile, c’est aussi un bon moyen de tester l’électrique sans (trop) de prise de risque.

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire