Essais à la POA • Dacia

DACIA SPRING : Retour d'expérience d'une petite Observatrice

Retrouvez dans cette vidéo

Julien Rosburger (Porte Parole, Petites Observations Automobiles) et Renaud Roubaudi (Président, Petites Observations Automobiles)

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

A désormais entre 10k et 15K en occasion,  la Dacia Spring ne serait-elle pas la bonne solution pour les petits rouleurs qui souhaitent passer à l'électrique ?

Exclu communauté POA : un lavage programme 5 (valeur 17 euros) offert pour un premier achat de 35 euros avec le code POA35 !

Jeudi 4 janvier 2024


Retrouver dans cette vidéo

Photo Julien

Julien Rosburger Petites Observations Automobiles - Porte Parole

Alias "Monsieur le Porte-parole du Gouvernement" de

Lire la suite

Photo Renaud

Renaud Roubaudi Petites Observations Automobiles - Président

Alias "Monsieur le Président" de POA.

Lire la suite

L’avis des Petits Observateurs

7 commentaires au sujet de « DACIA SPRING : Retour d'expérience d'une petite Observatrice »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Ah ben oui, pour remplacer la Mia c'est sûr, il y a un gap d'un siècle.
Excellente proposition cette Dacia !
C'est quoi votre autonomie réelle validée?

Vendredi 5 janvier 2024 à 18h31

Signaler ce message

Oui c'est une citadine, une deuxième voiture (une de trop?) mais vous passez sur les défauts : mauvaise position de conduite sans aucun réglage volant ni hauteur des sièges, confort/ tenue de route aléatoire et malgré tout un prix pas vraiment cadeau. Pour moi une Zoé d'occasion est un bien meilleur choix.

Vendredi 5 janvier 2024 à 19h22

Signaler ce message

En réponse à PhareOuest P

14000€ avec une prime à la casse et le bonus écologique (certainement pas à 5000€ pour cause de plafonnement vs prix du véhicule) ca reste quand même élevé. Surtout pour une 2nde voiture du foyer, qui fera difficilement un trajet long (autonomie, confort...). Il est à remarquer que dans le foyer de Delphine, il y a une Megane thermique... Pour les foyers mono motorisés, c'est pas encore ça... En revanche gros bon point pour l'équipement qui a tout le minimum nécessaire !

Vendredi 5 janvier 2024 à 19h41

Signaler ce message

L'utilisation de cette petite observatrice rejoint l'analyse faite par les constructeurs japonais pour leur marché domestique = la première cible du tout électrique, ce sont les ruraux qui peuvent recharger à la maison et roulent moins de 80km/jour, plutôt que les urbains qui doivent se garer en parking collectif pas forcément équipé en bornes. => voir la Mitsubishi eK Cross EV , plus logeable et mieux équipée que la Dacia, www.carsguide.com.au - avec une batterie de 20kWh pour 16000€ avant subsides (au Japon)

Samedi 6 janvier 2024 à 03h23

Signaler ce message

Ça serait intéressant que Jean-François Bertrand nous donne son avis. Il en a eu une en prêt (le garagiste de notre village en a 2 pour les prêter aux clients...) et il est arrivé à la rendre avec plus d'autonomie qu'au départ (sans recharger) grâce aux descentes....
JF, si tu me lis...

Samedi 6 janvier 2024 à 12h04

Signaler ce message

Je rejoins phareouest sur la position de conduite: attention aux gabarits hommes actuels( j’entends autour d’1 m 80 et plus ) car elle risque d’être pénible sur le long terme .
Heureusement, la batterie ne permet pas de rester plus de 2 h à conduire sans faire une pause.
Autre chose surprenante au début: les remontées dans le volant des imperfections de la route.
On finit par s’y habituer au bout d’un moment mais clairement, ces remontées datent d’un autre siècle.
Places arrieres anecdotiques à réserver en dépannage pour adultes mais tout à fait utilisables pour les enfants.
Et en dehors d’un achat ( ce que je ne conseillerais pas trop pour ce type de véhicule, obsolète dans 2 ans) ,
Il y avait pour le modèle 65 cv jusqu’à fin d’année dernière la LDD à 134 euros par mois assurance et entretien compris..

Impossible de rouler moins cher dans une vraie voiture à l’heure actuelle.
Made in china.
Attendons la riposte Citroën avec la C3, fabriquée en Slovaquie pour passer sous la barre des 100 euros par mois, bonus déduit.
Faut-il s’en réjouir?
A quel retour de boomerang pour l’emploi dans cette industrie stratégique faudra-t-il s’attendre en France quand en parallele, déferleront les modèles des marques chinoises?

Lundi 8 janvier 2024 à 11h24

Signaler ce message