Que faut-il Savoir Avant d'Acheter ? • Citroën

Que faut-il SAVOIR AVANT d'acheter une Citroën DS ?

Retrouvez dans cette vidéo

Alexandre Guirao (Ministre des Voitures de Collection, Classic Auto Invest) et Renaud Roubaudi (Président, Petites Observations Automobiles) et Julien Rosburger (Porte Parole du Gouvernement, Petites Observations Automobiles)

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

Alexandre Guirao, ministre des voitures de collection de POA, nous explique ce qu'il faut savoir avant d'acheter une Citroën DS.

Les nouveaux tee-shirts et sweat-shirts POA sont arrivés !

Dimanche 12 juin 2022


Retrouver dans cette vidéo

Photo Alexandre G

Alexandre Guirao Classic Auto Invest - Ministre des Voitures de Collection

Alexandre Guirao apparait régulièrement sur la chaîne YouTube POA depuis Janvier 2014.   

Lire la suite

Photo Renaud

Renaud Roubaudi Petites Observations Automobiles - Président

Alias "Monsieur le Président" de POA.

Lire la suite

Photo Julien

Julien Rosburger Petites Observations Automobiles - Porte Parole du Gouvernement

Alias "Monsieur le Porte-parole du Gouvernement" de

Lire la suite

L’avis des Petits Observateurs

4 commentaires au sujet de « Que faut-il SAVOIR AVANT d'acheter une Citroën DS ? »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Cher Alexandre votre compte rendu légèrement anxiogène de la complexité de la DS ne rejoint pas totalement mon expérience de la bête. À votre décharge, ce n'était pour moi que des voitures d'occasion, presque données tant plus personne n'en voulait. J'en ai possédé une dizaine de tous les modèles. Très très peu de problèmes graves avec l'hydraulique. Part contre, bonjour la rouille. Une fois qu'on a compris comment marche le système, tout est logique et finalement assez simple curieusement. Seule l'accessibilité aux différents organes est pénible. Il faut parfois démonter quatre ou cinq pièces avant d'accéder à celle qui pose problème. Pour le fameux conjoncteur/disjoncteur, il faut par exemple retirer la pompe à essence. Mais bon, encore une fois mes autos avaient trente cinq ans de moins🙄.
Une petite reprise tout de même sur l'info du toit en composite. Il participe grandement à la rigidité de la caisse et si vous roulez sans, le châssis de tortille comme un vieux chewing-gum.
Pour info, ma favorite et si je devais en acheter une aujourd'hui, ce serait une ID19 entre 61 et 63. Plus simple, un tableau de bord merveilleux et toujours cette douceur absolue... Et les essuie glaces à fonctionnement opposé alors qu'à partir de 64 ils furent parallèles et, je trouve, moins efficaces.

Lundi 13 juin 2022 à 11h43

Signaler ce message

Une merveille cette voiture. 30 ans d'avance. J'ai regretté à l'époque que mon père refuse catégoriquement l'achat dune DS au profit de Peugeot et d'Opel.

Lundi 13 juin 2022 à 15h59

Signaler ce message

Bonsoir,
Cette présentation faite par Alexandre m'à replonger dans le nostalgie des années 60-70 , les ID et DS premières voitures de la famille.
J'avais moins de 10 ans et j'étais pas peu fier de la belle ID 19 de mes parents bleue hirondelle avec ses petits phares ronds si élégants et ses chromes
Je me souviens de la douceur du revêtement bleu également qui recouvrait les sièges .
Cela fait maintenant des décennies que je ne suis plus monté dans une DS mais je sens encore sur mes doigts la texture .
Puis ce fut une DS 21 break familiale avec les strapontins cachés dans le planccher du coffre comme dans une cache secrète.
Et enfin la DS 23 le graal de tout citroeniste, à l'époque la DS était le reine de la route.
Adulte j'ai eu pendant 8 ans une BX héritière de la DSet peu de problème sur l'hydroliques, juste des sphères déchargées et une fuite au niveau de la pedale de frein a l'intérieur, ce qui a ruiné les tapis de sol et la semelle de mes chaussures .
C'est une voiture que j'ai lâché à 250000km.
Aujoud'hui il faut avoir un bon spécialiste pour l'entretien de ses voitures mais si c'est fait régulièrement il n'y a pas de soucis particulier.
Pascal.

Lundi 13 juin 2022 à 22h17

Signaler ce message

Bon c'est vrai la DS possède un peu de technologie dans ses entrailles mais rien d'insurmontable, il suffit juste d'avoir le bon outillage, de la méthode et un peu de dextérité. Une DS qui a été correctement entretenue ne réserve pas de mauvaise surprise. Bien suivie rares sont les soucis avec l'hydraulique, les moteurs dont on n'a pas parlé sont pratiquement indestructibles. Seul la corrosion me semble le problème le plus vicieux et délicat a surveiller.
Malgré les apparences les Citroën hydrauliques de cette époque étaient plutôt fiables compte tenu de leur technologie. Je garde encore un excellent souvenir de ma D Super 5 et des 145 000 km qu'elle m'a permis d'effectuer sans l'ombre d'un soucis. Prés 50 plus tard je la regrette...

Mardi 14 juin 2022 à 18h00

Signaler ce message