Essais à la POA • Volvo

Essai Volvo XC40 Recharge restylé : le fond et la forme

Écrit par

Gaëtan Ferey (Ministre du Développement, Petites Observations Automobiles)

Gaëtan réalise pour POA des essais « dans la vraie vie ». Il prend une voiture quelques jours, et il part à son volant avec femme et enfants. Ville, route, week-end, points de vue des copains ou de la famille. Tout y passe. Aujourd’hui, place au Volvo XC40 restylé, dans sa version Recharge Extended Range 100% électrique, pour un périple pluvieux de près de 400 km en Normandie.

Exclu communauté POA : un lavage programme 5 (valeur 17 euros) offert pour un premier achat de 35 euros avec le code POA35 !

Samedi 16 décembre 2023


Écrit par

Photo Gaétan

Gaëtan Ferey Petites Observations Automobiles - Ministre du Développement

Alias "Monsieur le Ministre du Développement" de POA.

Lire la suite

Nanterre-Vendredi 8 décembre-11H. Je vais vous faire une confidence : au début des années 90, alors adolescent, je rêvais secrètement d’une Volvo 940 break Turbo diesel, quand mes amis ne juraient que par les voitures de sport et les grosses berlines allemandes. Déjà considérée à l’époque comme un peu rustique avec son essieu rigide à l’arrière et le bruit de camion de son 6 cylindres, elle incarnait pourtant à mes yeux un certain chic discret hautement désirable, un bel endroit, rassurant et chaleureux, dans lequel voyager en famille. Bref, une approche différente de l’automobile, typiquement scandinave. C’est donc avec beaucoup d’intérêt, voire une certaine émotion, que je suis allé chercher cet XC40 Recharge Extended Range au parc presse de Volvo France.

Le Volvo XC40, nous le connaissons bien : il circule dans nos rues depuis déjà quelques années. Pour ma part, je trouve qu’il résiste particulièrement bien au temps. C’est sans doute pour cette raison que le restylage opéré il y a quelques mois s’est avéré très discret, et a surtout concerné ce qui ne se voit pas, nous y reviendrons plus tard. Tout cela est bien sûr subjectif, mais j’apprécie son design sobrement élégant qui lui permet de se distinguer, dans un segment où la surenchère stylistique s’avère souvent être la norme. Mes nombreux amis non-bagnolards, croisés tout au long de ces quelques jours, sont majorairement allés dans mon sens.

Prise en main en douceur

Des bouchons à n'en plus finir, un ciel gris, des rafales de vent, une bruine froide, et des automobilistes agressifs... pas de doute, nous sommes bel et bien sur une journée d'automne normale en Ile-de-France. De quoi céder à la déprime ? L’atmosphère apaisante qui règne à bord de cette Volvo permet de ne pas sombrer. Les confortables sièges en laine mélangée grise, conjugués au toit panoramique de notre version d’essai, apportent de la lumière. La position de conduite, assez haute, et les surfaces vitrées relativement généreuses facilitent la visibilité vers l'avant. La douceur des commandes, le silence de l'électrique, et l'excellente insonorisation complètent ce sentiment d'être protégé des agressions extérieures. 

Le tableau de bord a, quant à lui, peu évolué lors de ce restylage. Et c'est heureux. L'ensemble demeure chaleureux et bien fini. Le XC40 n'a pas encore cédé au tout digital : ici pas de dalle géante, mais un bon mix entre interfaces numériques et boutons physiques. Il en ressort une ergonomie très intuitive qui facilite grandement la prise en main. Si l'aspect un peu "daté" des menus de l'écran central contraste avec cet environnement qualitatif, il faut accorder une mention spéciale au GPS basé sur Google Earth. Celui-ci offre un affichage très détaillé et une belle fluidité, tout en étant précis dans sa fonction de planification d'itinéraires et de recharge.

Volvo XC40 Recharge Extended Range

Un mot enfin sur l'habitabilité qui, compte tenu de la relative compacité du XC40 (4,44m contre souvent 4,50m minimum pour la concurrence), est assez généreuse, et tout à fait adapté à un usage familial. Les passagers arrières bénéficient d'un bon espace aux jambes et d'une banquette confortable. Le coffre, sans battre des records, est également à l'avenant avec 452L de contenance. On notera aussi la présence d'un double-fond suffisamment profond pour y loger un sac ou une petite valise. A l'avant, un trunk permet de ranger les cables de recharge.

Petite révolution

Si le Volvo XC40 restylé évolue peu esthétiquement, au-dessous, c'est carrément une petite révolution : nouveau moteur, capacité de batterie améliorée, et surtout, nouvelle architecture. Cette dernière fait que le XC40 n'est plus une traction, mais désormais une propulsion. Ces changements drastiques doivent, selon le constructeur, améliorer le comportement routier, mais aussi et surtout, l'efficience. Il est vrai que, sur ce point, la précédente mouture était loin d'être exemplaire, comme avait pu le constater l'équipe lors d'un essai routier il y a deux ans.

Le nouveau moteur, désormais fabriqué en Suède, développe une puissance de 252 ch et 420 nm de couple. La batterie, dans cette version Extended Range, offre désormais 82 kWh de capacité brute, pour une autonomie WLTP annoncée de 564 km dans cette finition haut de gamme Ultimate, très bien équipée. Notons qu'il est toujours possible, avec cette même grande batterie, de bénéficier d'une transmission intégrale (Recharge Twin). De l'autre côté du spectre, il est également possible de profiter d'une version d'entrée de gamme équipée d'une batterie plus modeste de 69 kWh, associée à un moteur de 238 ch.

Sur la route

N'ayant jamais conduit la précédente version traction, il me sera bien difficile d'établir une comparaison crédible. On retiendra surtout, aux allures usuelles, la grande homogénéité de l'ensemble qui permet à notre XC40 d'offrir un comportement très rassurant, tout en ménageant un confort de bon aloi, malgré les grandes jantes de 20 pouces de notre modèle d'essai. La direction est douce et précise tandis que le mode e-pedal permet des ralentissements facilement dosables... si bien qu'on utilise très peu le freinage "traditionnel", très sécurisant au demeurant.

Le moteur, quant à lui, en offre plus qu'il n'en faut, et permet des accélérations réjouissantes qui vous permettront de sortir de toutes les situations. Le constructeur annonce un 0 à 100km/h en 7,2s.

En ce qui concerne les aides à la conduite, notre Volvo XC40 souffle le chaud et le froid. Le régulateur de vitesse adaptatif fonctionne de manière douce et prévenante. A l'inverse, le système de maintien dans la voie de notre modèle d'essai, s'il s'est avéré globalement efficace, impose d'infimes corrections en permanence dans le volant qui ne le rend pas forcément très agréable. Mention spéciale par contre au système de vision panoramique à 360°, clair et précis, et donc très exploitable au quotidien.

Et la conso ?

S'il y a une petite déception à constater, elle se situe peut-être au niveau des consommations. Si les progrès en la matière sont incontestables par rapport à la première version, j'avoue que je m'attendais à mieux. Sur un trajet mixte (urbain, péri-urbain, et route nationale) de presque 400 km, la consommation affichée par l'ordinateur de bord était de 20,5 kWh au 100 km. La BMW iX1 essayée il y a 2 mois, certes dans des conditions idéales, avait fait mieux.

Car pour être parfaitement juste, il faut concéder à notre Volvo des conditions d'essai vraiment pas favorables à la sobrieté : températures basses, de la pluie et du vent en permanence, un coffre très chargé... cela n'a sûrement pas aidé. Tout comme les jantes optionnelles de 20 pouces.

Heureusement, la généreuse capacité de la batterie permet d'avoir de la marge. Dans des conditions mixtes un peu plus normalisées,  dépasser les 400km d'autonomie devrait être une formalité, ce qui correspond à un seuil de réassurance important. Surtout, la dite batterie accepte jusqu'à 200kW de charge, une valeur dans le haut du panier. Le fameux 10 à 80% se fera en moins de 30mn.

Essai Volvo XC40 Recharge Extended Range

On n'achète ou on n'achète pas ?

Le charme Volvo agit toujours. Surtout, cette version restylée permet de remettre notre XC40 dans la course au niveau des autonomies réelles, et donc du confort d'utilisation au quotidien, ce qui n'a rien d'anecdotique dans un monde où Tesla existe. Certes, ces prestations se méritent sur le plan financier. Cependant, si l'on compare les prix de la scandinave à ceux de la concurrence, ils sont dans la norme du segment, voire bien positionnés. Notre version Extended Range, mais en finition Start, équipée d'une batterie de 82 kWh commence à 51 410 euros quand une Tesla Model Y Long Range, certes mieux équipée, demande 52 990 euros. Les petits rouleurs pourront également envisager la version Recharge "simple" avec une batterie de 69 kWH, qui promet déjà 475 km d'autonomie WLTP pour un prix de 46 990 euros, donc éligible au bonus écologique. Un bonus qui, point très important, sera toujours d'actualité en 2024, le Volvo XC40 étant fabriqué en Belgique.

 

L’avis des Petits Observateurs

11 commentaires au sujet de « Essai Volvo XC40 Recharge restylé : le fond et la forme »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Toujours aussi agréable à lire Gaëtan. Merci d' adopter un ton plus littéraire que journalistique pour nous parler de ces autos pour lesquelles il est si difficile de dégager une émotion particulière.

Samedi 16 décembre 2023 à 14h43

Signaler ce message

En réponse à Chapman L

Tout à fait d'accord. Entre Gaëtan, Patrice, et les Souvenirs d'Autos compilés par le commandant Chatel, il y a une richesse de contenus sur la partie écrite de POA, malheureusement gaspillée par l'absence totale d'ergonomie du site = le blanc sur noir pour des textes longs est une aberration, le carrousel de photos met une plombe à charger chaque photo, et l'organisation des menus est tout sauf une invitation à la découverte...
Mais comme on l'a compris récemment, l'équipe POA est sans doute trop buzy pour s'occuper d'une refonte du site...

Samedi 16 décembre 2023 à 15h18

Signaler ce message

En réponse à C B

Bonjour et merci pour le compliment sur les contenus ! Pour ce qui est du fond noir, sachez que c'est configurable et que vous pouvez facilement passer sur fond blanc :

- Cliquez sur le gros bouton orange carré dans la barre de navigation

- Le menu déroulant va alors s'ouvrir. Descendez tout en bas de celui-ci

- vous trouverez alors un petit bouton (avec de petites icones lune et soleil) qui vous permet de basculer sur fond blanc.

Merci de votre fidélité !

Gaëtan

Samedi 16 décembre 2023 à 16h10

Signaler ce message

En réponse à POA F

Merci. Ça permet de passer sur fond... gris clair, ce qui est un moindre mal. 😣
Mais pour la mise en page, tout reste à faire = écran de laptop, écran de bureau super large, tablette ou smartphone, il n'y a pas un format d'écran qui donne quelque chose de satisfaisant...

Dimanche 17 décembre 2023 à 08h36

Signaler ce message

En réponse à Chapman L

Merci beaucoup Chapman. Et je peux vous garantir que la petite émotion que je décris dans cet essai est tout sauf feinte avec cette voiture :-).

Gaëtan

Samedi 16 décembre 2023 à 16h17

Signaler ce message

Très bon article sur un site unique en son genre, maintenu par des passionnés.
Suggestion: peut être faut il prévoir un manuel utilisateur pour certains lecteurs… ainsi que des recommandations matérielles pour le chargement de photos ! 😉

Dimanche 17 décembre 2023 à 08h39

Signaler ce message

J'aime bien les essais de Gaetan.....minc e! j'arrive pas à mettre
le "tréma", pffff! pas terrible le site POA! techniquement à la ramasse!
Ca y est, j'ai trouvé "ë" 😉
Blague à part.......je lis entre les lignes, les talents du Ministre du Développement
ne sont pas en cause, mais comme en rêvait Gaëtan plus jeune, mon oeil brille
toujours plus pour les vieux break Volvo, que ce petit SUV suédois "à brancher".

Dimanche 17 décembre 2023 à 10h17

Signaler ce message

Merci pour cet essai toujours bien rédigé et complet. J'ajoute tout de même que le modèle que vous avez essayé, full équipé, est au minimum à 63870 € !!! sur le configurateur Volvo. Comparé à une Model 3, largement comparable en gabarit et performances à 43 k€ il y a un gouffre. Il me semble indispensable dans vos essais de donner les prix des versions essayées. Ça relativise l'analyse ;-)

Dimanche 17 décembre 2023 à 11h10

Signaler ce message

"le modèle que vous avez essayé, full équipé, est au minimum à 63870 € !!! sur le configurateur Volvo." Une paille pour un petit SUV 😀

Surcoûts des voitures électriques : comment le prix d’un véhicule neuf s’est envolé de 35 % en l’espace de 10 ans.
A lire absolument:
François-Xavier Pietri publie « Voiture électrique : ils sont devenus fous ! » aux éditions Litos.

Dimanche 17 décembre 2023 à 13h49

Signaler ce message