Souvenirs d'Autos • Renault

Souvenirs d'Autos (326) : Massacre à la Cadillac

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Par le Commandant Chatel. Cette histoire insensée m’a été racontée par Patrice Vergès et aussi par Bob Addrizza qui a travaillé dans le temps avec Francis Blanche. Car c’est de lui dont il s’agit.  Pour les plus jeunes, Francis Blanche était un génial touche à tout. Acteur (le notaire dans Les Tontons Flingueurs), chanteur, auteur, comique, inventeur du canular téléphonique sur Radio-Monte-Carlo… Mais il était un roi du canular et avait payé par exemple un arrière d’impôts avec des pièces de 10 centimes dans une brouette…

Vendredi 30 avril 2021


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Illustration - Souvenirs d'Autos (326) Massacre à la Cadillac
Souvenirs d'Autos (326) Massacre à la Cadillac

Nous voilà dans les années 1960 devant les Beaux-Arts à Paris. Pile à l’heure (comme par hasard) où les étudiants sortent de cette prestigieuse école.

Devant l’école, il y a une petite place entre deux 4 CV Renault. Surgit à cet instant (toujours comme par hasard) une gigantesque et rutilante Cadillac.

Au volant, Francis Blanche. Dans ces années-là, il est très connu !

Voilà que cet animal décide de se garer dans la minuscule place… En poussant très fort à l’avant et à l’arrière les 4CV.

Un parechoc de Cadillac, c’est robuste ! Les 4CV sont un peu abimées, puis esquintées et enfin détruites.

Les étudiants se massent devant ce « Massacre à la Cadillac » ! et commencent à incendier Francis Blanche :

Salaud ! Richos ! Pourri !!! On va appeler les flics !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Un panier à salade déboule et des policiers arrêtent le massacre.

Vos papiers !!!

Et là, Francis Blanche sort son permis de conduire, la carte grise de la Cadillac et les cartes grises des deux petites 4CV.

Tête des étudiants !

Têtes des flics !

Francis Blanche avait tout organisé à l’avance pour rire un peu. Les deux 4CV avaient été placées là par des compères avant qu’il ne déboule avec sa Cadillac. Compères qui arrivent à nouveau avec deux dépanneuses pour embarquer les deux épaves.

Pendant ce temps-là, Francis Blanche emmène les étudiants dans le bistrot d’en face pour leur offrir un verre.

Merci Patrice.

Merci Bob.

Illustration - Souvenirs d'Autos (326) Massacre à la Cadillac
Souvenirs d'Autos (326) Massacre à la Cadillac

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire