World Premiere • Opel

Ce que vous ne SAVEZ PAS sur la Nouvelle Opel Astra 2021

Retrouvez dans cette vidéo

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur , Petites Observations Automobiles)

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

Cédric Fréour découvre la nouvelle Opel Astra en compagnie de Patrice Vergès le spécialiste Opel de chez POA. Ils en profitent pour revenir sur la lignée des compactes chez Opel avec les Kadett.

Lundi 29 novembre 2021


Retrouver dans cette vidéo

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

L’avis des Petits Observateurs

16 commentaires au sujet de « Ce que vous ne SAVEZ PAS sur la Nouvelle Opel Astra 2021 »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Ma mère, spécialiste en idées toute faites, disait que les Opel étaient des voitures de représentants de commerces. Pour d'autres marques c'était des voitures de parvenus et d'autres encore, des voitures de garçons coiffeurs.
Je ne vous dit pas la difficulté que j'ai eu à lui présenter ma première petite amie....
Bon, assez ri. Bravo à Patrice pour sa fidélité à cette marque mal aimée en France et son œil qui frise quand il évoque ses modèles préférés.

Lundi 29 novembre 2021 à 22h48

Signaler ce message

Excellent numéro avec le remarquable Patrice Vergès. J'adore cette marque, mon père a eu une Opel Kadett City ... automatique ! Certainement une très rare de l'époque. Et voir le tableau de bord de l'Opel Kadett orange me rappelle de très bon souvenirs il faisait très moderne.
Cette nouvelle Astra est très réussie, la calandre est formidable. Sobre, aux antipodes des calandres massives, agressives. Très très beau modèle qui supplante de loin à mon avis la nouvelle 308. Souhaitons lui un beau succès.

Lundi 29 novembre 2021 à 22h48

Signaler ce message

Patrice franchement je l'adore !
Sa passion est tellement communicative 👏 Il m'aura ouvert les yeux sur la marque au blitz.

Grand lecteur de l'Auto-Journal, ou de l'Automobile Mag dans les années 70, je confirme qu'Opel n'a jamais été une marque adorée par les journalistes ... De voitures à l'ancienne, elles sont devenus rapidement des sous VW.
Chaque nouvelle Kadett puis Astra n'avait pas le physique pour lutter avec une Golf !
Voiture de représentant de commerce, je connais quelques amis dans ce métier, vaccinés par l'Insignia à la fiabilité désastreuse, donc non Patrice une Opel n'est pas toujours sans soucis.
J'ai l'impression que Patrice parle d'Opel avec une énorme nostalgie, que c'est fini à ses yeux !
On croirait revivre l'époque des LN et des Visa avec ces Corsa et Astra qui ne seront que des Peugeot recarrossées !

Mardi 30 novembre 2021 à 07h50

Signaler ce message

Très beau reportage. Je trouve la nouvelle Astra plus jolie que la Peugeot. La calandre est très réussie.
Plus jolie aussi que la dernière Golf que je trouve trop longue, provoquant un 'effet teckel" !
Quand on voit la finesse des pneus et la hauteur des Kadett, on se doute qu'elles ne doivent pas être des championnes de tenue de route.
Cela n'a pas empêché Opel de sortir la Kadett GTE, redoutable aux mains d'un bon pilote. (Et superbe en 2 tons, blanc et jaune).

Mardi 30 novembre 2021 à 15h43

Signaler ce message

Très belle évolution de l'extérieur : moderne sans être tarabiscotée. J'ai un peu plus de doute sur la qualité des matériaux à l'intérieur : à voir en vrai.
En revanche, un truc me chiffonne : 1ères images officielles il ya 4 mois, présentation à la presse il y a presque 2 mois , commercialisation 1er trimestre 2022. Qu'est ce qui explique ce délai ? Ne pas trop faire d'ombre à la 308 ? Laisser de la place à la DS4 sur les chaines de montage à Rüsselsheim ? Stellantis-Peugeot aurait il peur du succès de sa cadette (pardon de l'Astra !).
Avez-vous une idée Maître Iopel ?

Mardi 30 novembre 2021 à 20h47

Signaler ce message

Bonsoir,
Un reportage très intéressant comme d'habitude quand Monsieur VERGES est de la partie.
Personnellement, j'ai découvert OPEL par hasard il y a une dizaine d'années, j'étais dans l'urgence pour trouver une voiture de tous les jours pour me rendre quotidienement de mon domicile à mon lieu de travail , je cherchais une voiture polyvalente, de bon standing et solide et je suis tombé sur une OPEL ASTRA H 1.7 cdti 105 CV toit panoramique ouvrant.
Dix ans plus tard j'en suis toujours le propriétaire .
Je l'entretien régulièrement et aujourd'hui je viens de passer le cap des 310000km, avec un moteur qui a toujours la pêche et un embrayage d'origine.
Comme le dit Patrice VERGES , avec OPEL on en a pour son argent dans le bon sens du terme; un très bon rapport qualité prix.
La ligne reste dans le temps et l'intérieur respire la solidité sans trace de vieillissement, pas de bruit de rossignol et pourtant la voiture ne dort pas au garage, j'habite en bordure de mer du coté de Deauville.
Alors je peux vous dire que depuis, j'ai changé d'avis sur OPEL et cette marque sera sans doute dans ma sélection au moment du remplacement.
Les années passant je me suis attaché à cette voiture qui a toujours répondu présente sans me laisser sur le bord de la route même quand il lui ait arrivé d'avoir des faiblesses.
Pascal


Mardi 30 novembre 2021 à 22h34

Signaler ce message

Comme toujours c'est passionnant lorsque Patrice Vergès nous raconte l'automobile, ce numéro n'échappe pas à cette règle. Quelque soit la période, la marque, le modele, on apprend toujours quelque chose. Opel sa marque fétiche est pleine de charme et je le comprends, les nouveaux modèles sont pleins d'intérêt

Mercredi 1 décembre 2021 à 10h23

Signaler ce message

On a eu pas mal d'Opel dans la famille dans les années 60-70. Mon père une Opel Rekord P2, un de mes oncles une Rekord A, mon grand-père une Rekord P1 puis une Kadett B dont j'ai hérité par la suite. Ces voitures n'ont jamais rencontré le moindre problème fiabilité, ce qui ne fut pas le cas de la Ford Cortina GT de ma mère qui était un vrai nid à problèmes comme toutes les anglaises de cette époque. Je garde un excellent souvenir de la Kadett B, qui était une automatique avec un moteur de 75ch si mes souvenirs sont exacts. C'est vrai que ça respirait la solidité à défaut de performances exceptionnelles. Ensuite, après une Fiat RItmo 105 TC qui me fut volée, je me suis acheté une Kadett E GSI que j'ai cravaché pendant quelques années sans rencontrer le moindre problème. Il faut dire qu'à l'époque les radars étaient peu nombreux, je me souviens d'un Porte d'Italie-Rennes fait en 1h50 très tôt le matin sur autoroute quasi-déserte. Que de bons souvenirs avec ces voitures., des moteurs increvables et très simples à entretenir.

Mercredi 1 décembre 2021 à 15h23

Signaler ce message

En réponse à Phil V

Ah Phil, c'est curieux pour la Ford Cortina. Mon père en posséda une entre 1967 et 77 et même si j'étais enfant, il me semble que cette auto a laissé de bons souvenirs dans la famille. Pas de soucis mécanique ni électrique, juste le prix des pièces un peu chère quand il fallait remplacer un feu cassé par exemple.
De quel modèle s'agissait il? Celui avec les petits ailerons et les feux arrières ronds ou le modèle qui lui succéda ( avec moins de succès il me semble) avec les feux arrières carrés ?
Je me souviens d'un tableau de bord très évocateur et d'une boîte à vitesse au maniement idéal.

Jeudi 2 décembre 2021 à 16h53

Signaler ce message

En réponse à Chapman L

Oui, Chapman, je te confirme que c'était bien la Cortina MK2 avec les feux arrières rectangulaires. Une 1 600 GT. Une bonne voiture en effet. Spacieuse, confortable, puissante avec un bloc moteur solide. C'était plutôt les accessoires qui ne tenaient pas le coup et rendaient sa fiabilité aléatoire. Je l'avais empruntée à ma mère pour des vacances dans les Hautes-Alpes, au retour j'avais changé toutes les durites de refroidissement ! Le système de tension de la courroie d''alternateur (ou de dynamo, je ne sais plus) avait tendance à faire casser sa vis de fixation sur la culasse, la 3 ème avait tendance à sauter même si le maniement de la boîte était un régal puisqu'on pouvait, avec un peu d'habitude, passer les vitesses à l'oreille sans débrayer. Je garde quand même, malgré quelques galères, de très bon souvenirs de cette voiture.

Vendredi 3 décembre 2021 à 11h36

Signaler ce message

On connait bien des premiers Ministres qui n’annonceraient que des mauvaises nouvelles et seraient, un tantinet, moins rigolards que le nôtre… Alors lorsque celui-ci forme un équipage improbable en compagnie de notre cher Oncle Pat’, Doktor ès Rüsselsheim am Main, cela nous donne une Poade enlevée, joyeuse et enrichissante, et pour un peu on se précipiterait direct chez un concessionnaire au Blitz. Ach ! 😁

Mercredi 1 décembre 2021 à 17h13

Signaler ce message

Opel n'a pas toujours eu une politique commerciale à la hauteur.
En 1968, Opel a sorti la Kadett B modèle XE. C'était le bas de gamme où ils avaient rogné tout superflu. Par exemple : gros cache plastique disgracieux à la place de la montre, un seul pare-soleil (heureusement côté conducteur).
On imagine mal Mercedes faire de tels sacrifices sur les équipements.

Samedi 4 décembre 2021 à 10h01

Signaler ce message