Souvenirs d'Autos • Mercedes-Benz

Souvenirs d'Autos (348) : Une Pagode pour le paradis

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Dans mes bras, Sebring, je voudrais retourner en 1982 partager ces moments de bonheur ! Merci pour ce magnifique souvenir (et la belle auto).

Vendredi 22 octobre 2021


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Été 1982. La première année de fac est terminée et le moins que l’on puisse dire est que les résultats des examens ne sont pas, mais pas du tout à la hauteur des attentes de mes parents. En accord avec eux je m’accorde donc deux petites semaines de vacances en juillet pour pouvoir bosser à fond le reste de l’été et faire bonne figure aux examens de septembre.

Direction le sud de l’Espagne avec les copains. Boîtes de nuit, couchés à 8 heures du mat, réveil à 16 heures, plage jusqu’à 20 heures et on recommence. Et surtout rencontre avec deux charmantes jeunes filles dont nous tombons très amoureux, mon ami et moi.

Inutile de vous dire que le retour fût tragique d’autant plus qu’il signifiait un mois d’août d’études assidues et, surtout la crainte d’imaginer nos belles -qui passaient tout l’été sur place– se consoler dans les bras d’un autre.

Dans ces conditions, impossible de se mettre au travail, entre le décalage horaire et le besoin d’être là-bas, on restait des heures devant nos cours immaculés sans même tourner les pages des polycopiés.

C’est alors que je réalise que non seulement on ne vit qu’une fois mais surtout que la Mercedes 280 SL Pagode de ma grand-mère (qui n’avait que 62 ans !) nous tend les bras. La décision est rapidement prise et pendant la nuit nous voilà partis pour rejoindre Marbella et nos belles à 2000 kms de là.

Avec un peu d’angoisse car on n’a que 19 ans, on a « emprunté » cette voiture et c’est vrai qu’elle en met plein la vue. La tension est à son comble à la douane du Perthus à 5 heures du mat ou un douanier pourrait ruiner tous nos rêves.

Eh bien le contraire se produisit. On arrive à la douane, le douanier sort de sa cabine, regarde admirativement la voiture puis prend nos passeports. Et nous regarde avec un grand sourire en s’écriant : « ROULEZ JEUNESSE ! »

40 ans plus tard, cet ami est toujours mon ami, j’ai hérité de la Pagode et « Roulez Jeunesse » est resté notre cri de guerre, symbole d’une époque révolue.

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

6 commentaires au sujet de « Souvenirs d'Autos (348) : Une Pagode pour le paradis »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Ah, quand le Gabelou est de bonne humeur la vie est de suite plus belle ! 😁
L'histoire est belle Sebring, mais notre appétit s'est perdu au Perthus... La suite est attendue avec friandise...
Bon Halloween à tous et bon Gaz (enfin bon GPL) à notre Comanche préféré !
😉

Vendredi 29 octobre 2021 à 10h57

Signaler ce message

Deux mille bornes en Pagode, même sans les jolies jeunes filles au bout, j'y vais.
La suite est éludée, c'est dommage, nous aurions voulu savoir. Mais impossible de monter à quatre dans la Mercos. Pour rester ami, a t il fallu choisir?

Vendredi 29 octobre 2021 à 19h35

Signaler ce message

Les révisions du bac, une belle bagnole, 2 semaines de vacances et 2 inconnues à cette équation; les jeunes filles et le douanier.
L'inconnue -le douanier- a été trouvée ...

Un copain je me souviens révisait ses partiels en aout. Ajoutez à cela un job d'été en juillet ...
Arghl !! L'été meurtrier 😮

Samedi 30 octobre 2021 à 15h34

Signaler ce message