Souvenirs d'Autos • Citroën

Souvenirs d'Auto (339) : Les pésétas et la DS

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Merci à Marcello d’avoir choisi cette rubrique pour confesser ce…  petit écart de son père. Qu’ils soient tous les deux pardonnés.

Mercredi 7 juillet 2021


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Je devais avoir 10-12 ans. Originaire d’une petite vallée frontalière avec la Navarre Espagnole, mon père faisait alors commerce avec des clients Espagnols.

Un samedi d’Octobre, me voilà embarqué au cri de la taupe dans la DS 21 paternelle pour faire la tournée des popotes !

Temps froid, ciel gris uni annonciateur de neige, nous partons quand même. Conduite « engagée » dans les lacets pour être à l’heure à l’ouverture du poste des Douanes. Pied au plancher, la relève des compteurs se passe rapidement malgré mon état de plus en plus nauséeux…

Bref, les liasses de Pesetas s’accumulent rapidement dans les vides poches de la DS. En 1980, 1000 Pésétas équivalaient à 40 Francs soit 6,20€ d’aujourd’hui.

Autant dire que les règlements en espèces des clients représentaient de gros volumes de billets pour peu de valeurs. Mais avec mon regard d’enfant, c’était vraiment beaucoup beaucoup !!!

La tournée terminée et pour éviter de croiser les Gabelous, l’idée vient à mon père de passer par un petit col frontalier très peu fréquenté. En mode : « Je connais tous les chemins de mon pays » !

La neige commence à tomber en quantité considérable. Mais toujours à fond, suspension hydropneumatique légèrement réhaussée, équipée de pneus clous, la DS se régale et fait plutôt bien le job.

Personne à la douane Espagnole, nous filons. Nous stoppons quelques kilomètres plus loin au poste Français. La barrière est ouverte, nous apercevons quand même à travers la buée et les flocons le geste du douanier qui nous fait signe de passer. Coup de klaxon pour le remercier et nous poursuivons.

Les conditions sont de plus en plus mauvaises, nous atteignons malgré tout à 1600 mètres d’altitude, le petit col. Hélas dans le premier kilomètre de la descente, une grosse congère a eu raison de la bravoure de la DS. Le nez est bien planté. Nous sommes bloqués, seuls, loin de tout.

Pas du tout inquiet, mon père me fourre une grosse liasse de billets dans chaque poche de ma veste et en fait de même. Seule solution : rejoindre le premier village à pied. Nous abandonnons là, la DS avec les clefs dessus. (Pour ne pas les perdre dans la neige me dira-t-il plus tard !).

Par chance, après quand même 4 km de marche dans la poudreuse au-dessus des genoux nous tombons sur des opposants aux chasseurs en poste pour compter les passages des Palombes…Eh oui par ce temps-là et déjà à cette époque !

Trempés jusqu’aux os, frigorifiés, nous nous calons dans la 4L destination la première Gendarmerie du chef-lieu de canton. Pas d’assistance, pas de cellulaires à cette époque-là. Le seul recours était de se rapprocher des Gendarmes qui avec bienveillance nous ont bien aidés, avec le concours du chasse neige des Ponts et Chaussées pour récupérer la DS.

J’ai l’amusant souvenir que les Gendarmes n’ont pas réussi à me faire quitter la veste trempée pour me réchauffer. Agrippé aux liasses de billets et surtout tétanisé que j’étais à l’idée de finir au cachot !

Quelle journée ! Et mon père quel héros !

Illustration - Souvenirs d'Auto (339) Les pésétas et la DS
Souvenirs d'Auto (339) Les pésétas et la DS

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Article suivant

Gas Station (547)