Souvenirs d'Autos • BMW

Souvenirs d'Autos (338) : tu la veux ma BM !

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Merci à Frédéric de nous faire partager son quotidien dans les années 1994-1995. Il était alors vendeur auto à la concession BMW Hérault de Reims (à 23 ans, le plus jeune vendeur Bmw de France).

Mercredi 7 juillet 2021


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Illustration - Souvenirs d'Autos (338) tu la veux ma BM !
Souvenirs d'Autos (338) tu la veux ma BM !

À cette période, nous étions trois vendeurs, le téléphone (fixe de la concession) sonne, je décroche et la personne m’informe qu’il souhaiterait essayer une 325i boite auto. A l’époque nous vendions beaucoup de 325TD et 325 TDS, donc je lui réponds que nous ne pouvions avoir toutes les versions et (à l’époque) peu de version automatique, mais qu’exceptionnellement nous avions une 325i occasion très récente disponible pour un essai, mais équipée en boite mécanique.

Le jour venu, à l’heure dite, la personne se présente à la concession. Je lui tends la main et rien ne se passe… le monsieur me regarde, je le regarde… il n’a pas de bras !

Je ne me démonte pas, et comme j’en avais l’habitude, avant de foncer vers l’auto, on s’assoie et on parle bagnole. Je sors la doc et pendant quelques minutes je parle de l’auto, des options et de son moteur et il me demande si je comprends maintenant son besoin de boite auto…

On descend voir la voiture, et comme il n’y a pas de boite auto (vous aviez compris), il me demande de prendre le volant et il sera passager.

Comme on le faisait à l’époque pour un essai client, nous sortions de Reims par Tinqueux et petit tour du circuit de Gueux, pas du tout un circuit mais seulement un tracé à la campagne avec une bonne ligne droite entre les illustres tribunes (non restaurées à l’époque), nous permettant une petite pointe… on n’avait pas peur à l’époque.

Illustration - Souvenirs d'Autos (338) : tu la veux ma BM !
Souvenirs d'Autos (338) : tu la veux ma BM !

Mon passager non ému par la vitesse, déchausse son mocassin, pose un pied sur le tableau de bord, ouvre la boite à gant, ouvre le livret, sort le manuel, le pose sur le portillon de boite et commence à tourner les pages avec ses doigts de pieds… moi j’étais éberlué, si bien que j’ai du lever le pied car ma vitesse n’est plus compatible avec mes yeux posés sur ses pieds en action…

On rentre en concession, on retourne au bureau, et on parle du modèle avec ses options enfin je lui fais une offre associée.. moi toujours pro, conditionné par la vente, je vais au bout de la démarche.

On en reste là, on se lève commence à sortir de la concession et il monte dans son auto… une très belle NISSAN 200SX rouge, un modèle sport, rare à l’époque. Il démarre et s’en va... me laissant tout bête sur le trottoir.

Illustration - Souvenirs d'Autos (338) : tu la veux ma BM !
Souvenirs d'Autos (338) : tu la veux ma BM !

Ma première vente est arrivée seulement mon deuxième jour. Le matin, petite réunion d’équipe pour analyser les ventes de la veille et les projets futurs. Le téléphone sonne, mon chef décroche, un client au bout du fil, et il me propose de le prendre.

Un vieux monsieur me dit qu’il est déjà client et qu’il souhaite changer, et il me demande si je peux passer chez lui avec la « nouvelle » série 3. Je lui dit ok, je passerai le voir dans l’après-midi.

À l’époque les vendeurs se rendait régulièrement chez les clients, souvent le soir pour un essai ou une négo.

L’après-midi même, je prends la route pour une vingtaine de kilomètres et j’arrive avec une E36 chez ce monsieur. Son souci est qu’il a une E21, et souhaiterais vérifier que la E36 rentre bien dans son garage. Ni une, ni deux, il me confie les clefs de son auto, je la sors du garage et m’engage avec la E36 dans son garage. Petite manœuvre, et ça passe !

Le monsieur est content. On remonte dans son salon, et je lui propose une 320i 6 cylindres neuve. Sa E21, portant très belle mais ne valant rien (à l’époque …) je lui propose de l’offrir à quelqu’un de sa famille. Il est ok, et me demande un petit geste…

Je lui propose une remise de 3%... Il me dit ok, il signe tout le monde est content.

Le lendemain matin, j’arrive en réunion et pose mon bon de commande sur la table. Tout le monde me regarde…

Tu as vendu quoi ? une 320i .. pas mal !
Sans reprise ? c’est mieux !!!
Et t’as fait une remise de 3%..
Bravo gamin !!

Quelques semaines plus tard, le monsieur vient chercher son auto. Il est ravi ! et me glisse dans l’oreille :

Merci pour la remise, je n’en demandais pas tant.. l’autoradio cela aurait déjà était très gentil… nous étions tous les deux contents.


Un samedi, un client débarque en treillis de la tête au pied avec des bottes pleines de boue en descendant d’un vieux 4x4 un peu pourri.

Il rentre dans la concession, dispo, je vais vers lui et il me demande des renseignements pour une série 7. Même dans une ville riche comme Reims, on en vendait peu par an. Je l’engage à me suivre dans le bureau et s’engage un échange assez court sur les versions. Il me coupe et me demande de m’attarder sur une 730i (l’entrée de gamme) et me pose une question précise :

Peut-on l’avoir sans cuir ?
Mais monsieur dans la configuration France, c’est de série !
Oui mais je la veux sans cuir
Euh… je vais regarder.

Je consulte la liste des options, pas aussi nombreuses que chez Porsche et je vois une option gratuite : omission cuir.

Très bien, merci jeune homme, au revoir, en prenant la documentation et ma carte.

Le mardi suivant, le téléphone sonne, c’était la réception qui me transmettait un client qui souhaitait me parler. Oui à l’époque pas de téléphone portable, ni de ligne fixe directe dans chaque bureau.

Bonjour monsieur, je suis le DAF de la Sté X (Directeur Administratif et Financier), samedi vous avez rencontré notre DG qui revenait de la chasse (ndlr : le 4x4, le treillis et la boue) et j’aurais besoin que vous adressiez une offre pour une 730i avec peinture métal et omission cuir. N’oubliez pas la remise !!
Euh… bien monsieur je vous faxe cela dans la journée !

Le lendemain je reçois l’engagement puis quelques jours plus tard en virement pour l’acompte, afin d’engager la commande. Donc 5 minutes dans mon bureau, 1 coup de téléphone, 1 échange de fax, 1 virement et la vente est pliée.

Quelques semaines plus tard, le client (cette fois en costume) vient récupérer sa série 7. Prise en main du véhicule, et j’ose la question, pourquoi cette configuration sans cuir ?

Le monsieur m’explique que dans le groupe qu’il dirige, tous les collaborateurs disposant d’un véhicule de fonction, ont un budget conséquent, donc de belles autos, mais que le cuir n’est réservé qu’au PDG !!!

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire