Souvenirs d'Autos

Souvenirs d'Autos (360) : La CX c'est de la Dynamite

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Marcello après son histoire fabuleuse publiée en juillet 2021 nous revient.

Merci à lui pour son amitié.

Vendredi 28 janvier 2022


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

Après une longue, longue période DS, il y a eu en toute logique à la maison la période CX…

Il y en a eu deux. Une 25 GTI de 1983 pour le dimanche, les vacances et les longs voyages professionnels de mon père en France et en Espagne et  une 2400 Pallas de 1978 pour le travail. (Clim, vitre teintée : le super luxe quoi!)

Travail qui était celui d’un exploitant forestier refusant « par principe » d’investir dans un 4x4 pour aller visiter les coupes de bois en montagne, simplement parce que la suspension hydropneumatique : « Y a rien de mieux ! ».

Effectivement, cela permettait beaucoup de choses sur les chantiers de débardages et les pistes forestières des vallées Pyrénéennes.

Avec du recul, je peux vous dire que c’est sacrément solide une CX, car comme disent les jeunes aujourd’hui : « Il lui a mis grave la misère!!!! » chaque jour, pendant des années !!!! Et franchement je crois qu’en plus cela l’amusait beaucoup. J’ai passé là quelques mémorables mercredis et samedis en tant que copilote, d’une conduite « engagée » sur les pentes rocailleuses et boueuses. C’était juste extra !

Mais, il y a toujours un mais ! Cette CX était bien pourrie jusqu’à l’os. Rouillée, jamais nettoyée et rarement entretenue, l’agent Citroën ne voulait même plus la voir ! Quand sonna l’heure des premiers contrôles techniques obligatoires vers 1992 et, des premiers contrôles routiers à ce propos par la brigade locale des Gendarmes : Là… ce fût une autre histoire !

Brigade que mon père connaissait plutôt bien. Avec ses activités, il gardait à la maison dans un coffre-fort des bâtons de dynamites, nécessaires à la création des pistes forestières pour le débardage du bois par les débusqueurs.

En cette époque « trouble » des années 90, avec les mouvements séparatistes Basques-Espagnols (E.T.A) et consorts, dont les bases arrière étaient souvent dans nos vallées Béarnaise, il avait trouvé plus prudent de stocker la dynamite à la maison… plutôt qu’au bureau de l’entreprise… (Point de vue discutable à postériori…).

De fait les Gendarmes venaient régulièrement à la maison contrôler la tenue scrupuleuse du registre et du stock. Inévitablement, ça crée des liens !

Un jour, comme chaque midi, ma mère voit mon père rentrer pour déjeuner mais là à pied !

  • Mais où est ta voiture ? Tu as eu un accident ? Elle est en panne ?
  • Non. Je me suis fait contrôler par les Gendarmes pour ce foutu contrôle technique (Qu’il refusait obstinément de passer !) et comme l’amende est plus chère que ce que ne vaut la voiture, je leur ai laissé. Qu’ils se débrouillent avec, j’en veux plus !

Eh bien je vous jure que le samedi matin suivant, les Gendarmes sont arrivés à la maison pour contrôler ce fameux registre des explosifs et également pour ramener la CX !

  • Bon… là on ne dit rien, mais bon…il faudra quand même se mettre à jour… un jour !

Quelle époque heureuse !

Et mon père…quel héros !

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

14 commentaires au sujet de « Souvenirs d'Autos (360) : La CX c'est de la Dynamite »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Les Citroën ont toujours été des autos spéciales ...
Mon père avait acheté une GSpecial, un de ses représentants en était (déjà !) à 4 GS menées à 100.000 kms sans soucis !
Que croyez-vous qu'il arriva ? Mon père tomba en panne avec sa GSpecial le lendemain de la livraison.

Vendredi 28 janvier 2022 à 10h17

Signaler ce message

Ah la CX... GTI Turbo 2 dans laquelle nous convolâmes, tels deux tourtereaux, aux lendemains de noces Ozoiriennes abondamment arrosées... Vaux-le-Vicomte puis cap sur la Loire, Chambord, Cheverny, Chenonceau, j'en passe et des meilleurs... Ah la CX ! 😉

Vendredi 28 janvier 2022 à 11h08

Signaler ce message

En effet les Citroën hydrauliques permettent beaucoup de choses et sont très tolérantes aux chemins.... disons.... dégradés.
Je l'ai déjà raconté, il y a donc prescription mon commandant, mais quand j'ai rencontré ma femme, elle roulait en Suzuki SJ410 quand elle n'était encore pas importée en France. Moi je roulais en DS à l'époque bénie ou elles ne valaient plus rien sur le marché de la voiture d'occasion. Eh bien, là où elle passait avec son tape cul infernal ( les SJ étaient plus que dures😬) moi je suivais dans un confort impérial. J'avais tout juste besoin de sur élever légèrement la caisse et grâce à une motricité rarement prise en défaut, je faisais mon baroudeur aux reins délicats 😁.
Je sais par un ami amateur de stock car, qu'en effet la CX était extrêmement solide. Elle avait d'ailleurs les faveurs du cascadeur Rémi Julienne.

Vendredi 28 janvier 2022 à 13h07

Signaler ce message

C'est vrai qu'en voyant une CX Pallas sagement garée dans une rue du Vésinet, on est loin de s'imaginer de tels pouvoirs...
Mais au fait, on a vu une CX engagée au Dakar si je me souviens bien !

Vendredi 28 janvier 2022 à 15h31

Signaler ce message

J'imagine la scène... Vraiment ùne autre époque. Mais je confirme pour avoir eu une CX2400 GTI avec laquelle j'ai traversé la France de long en large par tous les temps avec le pied dans la tole le plus souvent, c'est
Indestructible ou presque,... Ah la CX !

Vendredi 28 janvier 2022 à 19h32

Signaler ce message

Deux médecins au village roulait en CX je me souviens. Avec mes copains, nous étions jeunes et on regardait passer ces autos, majestueuses
Puis au début des années 80 il y en avait une alors sur le parking de la boite. Reine déchue, anéantie, son époque était révolue.

Samedi 29 janvier 2022 à 10h11

Signaler ce message

Moi aussi......deux CX au compteur, phase 1 serie "leader" en turbo D 95 cv et une
phase 2 avec le TD en 120 cv que Citroen avait pris soins de brider au niveau
de la pompe gasoil, sans doute pas trop confiant sur ce vieux moteur!
Mais dans mes souvenirs, une fois en position haute, la suspension ne devenait
pas inexistante ?? Je me rappelle d'avoir peur de tout casser sur les chemins!

Samedi 29 janvier 2022 à 17h23

Signaler ce message

En réponse à arnold N

En effet, la position haute maximum ne doit pas être utilisée pour rouler, ou alors vraiment sur quelques mètres au pas. Les articulations sont alors soumises à rude épreuve puisqu'il n'y a plus aucune souplesse.
Par contre, il existe sur les Citroën deux positions intermédiaires qui permettent de circuler encore souplement avec une garde au sol avantageuse sur route dégradée.

Dimanche 30 janvier 2022 à 08h58

Signaler ce message

En réponse à Chapman L

Très bien ces "SDA" pour les piqures de rappel des fondamentaux du quai de Javel.
Par-contre, souvenir aussi de la belle, le matin, avec le museau posé sur le trottoir
dans le cas d'une place en épi, constatant avec tristesse l'antibrouillard en miette dont
j'étais si fière! Quelle auto quand j'y repense, j'avais dans les 25 ans à l'époque, jeune VRP,
je roulais avec ces autos par nécessité pour sillonner la france et je dois avouer que c'était
plutôt un outil de travail qu'autre chose.....................qui sait, un jour?

Dimanche 30 janvier 2022 à 09h36

Signaler ce message