Grande Interview

Comment RECONNAITRE une Restauration d'une Réplique !

Retrouvez dans cette vidéo

Alexandre Guirao (Ministre des Voitures de Collection, Classic Auto Invest) et Renaud Roubaudi (Président, Petites Observations Automobiles)

Lecture Connectez-vous pour ajouter des vidéos à vos favoris.

Une auto restaurée mieux qu'à l'origine est elle encore une voiture authentique ? Une super réplique vaut-elle le modèle original ?

Alexandre Guirao, ministre des voitures de collection de POA pose la question de savoir quel est le vrai du faux en collection. Le débat est ouvert avec exemple à l'appui vu lors de l'édition Retromobile de 2022 : une magnifique Jaguar Type E restaurée mieux que l'origine, le concept de la Lamborghini Countach reconstruit à l'identique et des répliques de Bugatti construites comme à l'époque.

Vendredi 22 avril 2022


Retrouver dans cette vidéo

Photo Alexandre G

Alexandre Guirao Classic Auto Invest - Ministre des Voitures de Collection

Alexandre Guirao apparait régulièrement sur la chaîne YouTube POA depuis Janvier 2014.   

Lire la suite

Photo Renaud

Renaud Roubaudi Petites Observations Automobiles - Président

Alias "Monsieur le Président" de POA.

Lire la suite

L’avis des Petits Observateurs

3 commentaires au sujet de « Comment RECONNAITRE une Restauration d'une Réplique ! »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Je ne suis pas un ayatollah de l'origine mais y a t il une limite ?Telle est la question pour moi. Comme le dit Alexandre, cette Jaguar refaite aux exigences de notre époque devient de fait une auto qui se devalue avec le temps et l'usure. Le but avoué étant un usage régulier sinon courant voir même quotidien.
Pour ma part, mon approche de la voiture de "collection" date de la fin des années soixante dix et le début des quatre-vingt. C'était de vieilles bagnoles dont on trouvait des pièces en abondance dans des casses louches à la périphérie des villes. C'était en fait des occases et on les utilisaient en tant que telles.
Je dois bien avouer que j'ai beaucoup aimé cette insouciance. Insouciance difficile avec des autos à deux ou trois cent mille euros.

Vendredi 22 avril 2022 à 21h01

Signaler ce message

Dans la mesure ou posséder une voiture ancienne sans objectif de spéculation mais pour lé plaisir de l'utiliser, l'évolution discrète de l'auto ne me choque pas. Alternateur, eclàirage, freinage, amortisseurs, pneumatiques, refroidissement ou allumage sont, si bien réalisés, des plus qui permettent une utilisation presque quotidienne avec plus de fiabilité sans altérer le plaisir ou l'identité de l'auto. Mais je comprends que l'on puisse voir les choses autrement.

Vendredi 22 avril 2022 à 21h43

Signaler ce message

Passionnant cette évolution de "l'origine-restaurée-
reconstruite-modernisée etc...."
Faut vraiment bien s'informer pour savoir ce que l'on
achète! A partir de là, libre à chacun de choisir son
camp en fonction de ses convictions.
Pour ma part, j'aime les autos avec une histoire, de la patine,
sentir les années dans ses entrailles, m'attendre aux caprices
de la mécanique où les lointains voyages sont une sorte de défi
avec dans le coffre une bonne caisse à outils, sachant au moindre
bruit suspect où aller poser sa clé de 12 ou son tournevis!

Samedi 23 avril 2022 à 16h19

Signaler ce message