Les Essais de Patrice • Honda

Honda CR-V Hybrid : Compliqué pour pas grand chose

Par Patrice Vergès. Honda n'est pas un constructeur comme les autres. Lorsqu'il dévoile le CR-V hybride, il n'utilise évidemment pas la même technologie que tous les autres.



C'est sur des routes enneigées suisses que nous avons conduit le nouveau Honda CR- Hybride Silhouette inédite proche de l'ancienne mais en plus dynamique sur un empattement allongé et des voies élargies

La 5eme génération de Honda CR-V emprunte la technologie hybride. Cette version devrait représenter 90 % de ses ventes en France par rapport au 1,5 l VTEC essence trop pénalisé par son gros malus. Avec seulement 45 ou 75 euros de malus normes WLTP, du coup, l'Hybrid devient moins cher que l'essence.

Pas de diesel disponible

Le diesel qui représentait plus 90 % des ventes de l'ancienne version n'est plus importé chez nous. Une transition écologique assez brutale au niveau des esprits bien qu'à mon humble avis, le diesel n'est pas encore enterré surtout pour les grosses cylindrées



Les feux horizontaux élargissent la silhouette haute de 1,68m

Un moteur thermique, un moteur électrique, un générateur.

Décrire en peu de lignes la complexité du fonctionnement du Honda CR-V Hybrid est au dessus de mes capacités. Très grosso modo, c'est un moteur électrique riche de 184 chevaux qui en l'entraînant fait office, par là même, de boîte de vitesses. Pas de transmission CVT comme certaines initiales dont Honda abuse pourrait le laisser croire. Ce moteur est alimenté par une batterie rechargée par le freinage et la décélération via un générateur qui puise également son énergie dans le moteur thermique ; un 2 litres 4 cylindres à cycle Aktinson de 145 ch.

Un moteur thermique 2 litres de 145 ch, un électrique de 184 ch qui supprime la boite de vitesse et un générateur électrique avec un embrayage qui déconnecte le moteur thermique quand le besoin s'en fait sentir



3 modes disponibles

Soit en 100 % électrique sur une petite dizaine de kilomètres jusqu'à 100 km/h, soit en mode couplé avec le thermique ou uniquement ce dernier. Le conducteur n'a pas à choisir car c'est un ordinateur qui décide la plupart du temps en préférant les modes d'alimentation selon le type de conduite avec un passage imperceptible d'une énergie à l'autre.

5,3 l à 7 litres aux 100

Par exemple, en utilisation extra-urbaine (50/90 km/h), le CR-V fonctionne en utilisant seulement 35 % de son moteur thermique. Sur autoroute où le moteur thermique grimpe à 75% d'utilisation, la consommation atteint environ 7 à 8 litres aux 100 pour descendre à moins de 5 litres en ville dans des conditions, il est vrai, extrêmement favorables. En conduisant calmement sur 150 km avec des pointes à 110 km/h quand même et en utilisant donc les deux types d'énergie, j'ai lu 5,3 l sur l'ordinateur de bord ce qui est peu pour un SUV de 2 litres qui pèse pas loin de 1700 kilos en ordre de marche.



La finition est en net progrès comparé à l'ancienne version

Se poser les bonnes questions

Bien sûr, cette hybridation exige quelques contraintes notamment celle de se poser les bonnes questions sur l'utilisation de ce véhicule avant son achat. Quel va être son usage principal ? Dans tous les cas, le CR-V demande évidemment une conduite plus apaisée. Si on profite trop des deux puissances cumulées (0 à 100 km/h en 8,8 s) la consommation grimpe assez brutalement et autant prendre un diesel thermique. Le montage de la batterie lithium-ion à l'arrière à supprimé la 3eme rangée de sièges proposée sur la version 1500 VTEC essence. Enfin, il faut que l'oreille s'habitue parfois au régime constant du moteur lorsqu'il est sollicité en complément de charge ou entraînement du générateur (comme la Chevrolet Volt) dont la rumeur se perçoit dans l'habitacle malgré l'excellente insonorisation en faisant songer à une CVT qui mouline.

Pas de compte-Tours

Pour ce faire le CR-V n'est pas équipé d'un compte-tours ce qui est un choix philosophique signifiant que le moteur thermique est secondaire. Je pense que c'est une erreur, car par son fonctionnement, un compte-tours témoignerait des diverses sources d'énergie. Cela dit, il est possible d'afficher les divers flux d'énergie mais leur lecture n'est pas très visible. C'est certainement un tic de journaliste car un possesseur de CR-V se satisfera plus de sa faible consommation que de la façon dont il l'obtient.



Conso moyenne de 5,3 l en roulant plutot cool mais sans rechercher un record de consommation



Plus de commande de boîte sur la console

Plus de commande de boîte sur la console centrale mais quelques touches, marche avant, arrière et mode. Des palettes situées derrière le volant permettent de mieux décélérer la voiture genre blocage de rapports de boîte.

Outre une nouvelle esthétique plus dynamique, la CR-V bâti sur un empattement légèrement allongé (4,60 m) et élargi, offre un nouveau train avant et un arrière inédit multi-bras. Le progrès est évident comparé à l'ancien avec une direction plus précise (malgré des pneus neige sur le véhicule essayé) et moins de prise de roulis que naguère. Autre grosse évolution avec l'amélioration de la qualité de la finition et des matériaux bien plus valorisants autant au toucher qu'à l'œil. Que le CR-V hybride provienne du Japon et non pas de Grande Bretagne comme le précédent en est peut être la raison. Les sièges sont confortables, l'habitacle vaste et lumineux et les rangements sont nombreux.

La finition est en net progrès comparé à l'ancienne version



Quatre finitions et 2 ou 4 roues motrices

Proposé en 4 finitions, ses prix s'articulent de 34 600 euros pour l'Hybrid en 2 roues motrices (339 euros par mois) jusqu'à 45 970 euros en 4 roues motrices version Exclusive richement équipée (toit ouvrant panoramique, hayon mains libres, sellerie cuir, sièges électriques, affichage tête-haute, etc) dont  2000 euros de supplément pour la transmission intégrale. L'essai qui avait lieu sur des routes suisses enneigées m'a conforté dans la sécurité supplémentaire offerte par la transmission intégrale et surtout par la facilité pour se garer dans des emplacements pentus enneigés en mode électrique où une musique céleste extérieure avertit les piétons que le silence peut être source de danger.

Cette technologie I-MMD (Multi-Mode-Drive) n'est pas nouvelle pour Honda qui l'utilise déjà depuis 6 ans aux USA sur la Honda Accord. Il faut savoir que le CR-V est le SUV le plus vendu au monde puisque rien qu'aux USA, Honda en a vendu 380 000 l'année dernière. Plus modestement, la France en vendra 3 000. Cherchez l'erreur ?



Toit ouvrant électrique sur la version haut de gamme Exclusive

Mardi 5 février 2019

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire