Les Essais de Patrice • Citroën

La Traction n'a pas dit son dernier mot !

Écrit par

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur POA , Petites Observations Automobiles)

Par Patrice Vergès.Produite jusqu'en 1957, la Traction Avant étonna par sa stupéfiante modernité lorsqu'elle vit le jour en 1934. Dans les années 70, elle devint souvent la première voiture des collectionneurs d'anciennes appelées encore tacot à cette époque.

Mardi 21 septembre 2021


Écrit par

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur POA

   

Lire la suite

Son look daté aux ailes rapportées qui plaisait aux collectionneurs débutants dans les années 70, a également séduit Dorothée presque 50 ans plus tard. " Je suis amoureuse de ma "Titine". C'est sa ligne retro qui ma attirée quand je l'ai achetée il y a 3 ans. J'aime le confort de ses sièges, le bruit inimitable de sa mécanique et l'odeur particulière de son habitacle. Bien sûr, j'ai du m'adapter à la dureté de sa direction et à celle de son freinage. Je n'avais jamais conduit de voiture sans assistance. En fait, je m'en sers comme voiture de tous les jours et pour faire mes courses au super marché. C'est fou le nombre d'appels de phares que je reçois quand on s'aperçoit qu'il y a une femme au volant !"

Petite et grande Traction au choix

La Traction de "Doro" est une 11 B dites Normale. Il faut savoir que la Traction est un cas de figure puisqu'elle a été proposée sous la même silhouette en 2 dimensions différentes. Née en 1934 en 7 CV (1303 cm3), elle mesurait 4,45 m en longueur pour 1,67 m de large. Quelques mois plus tard, en passant à 11 CV (1911 cm3), elle fut proposée aussi dans une version allongée à 4,65 m et élargie de 13 cm (1,80 m). Les deux voitures gardant la même silhouette et la même motorisation qui valut le nom de 11 B  à la grande et BL pour Légère à la petite bien qu'à peine moins lourde de 60 kilos. La B comme celle de Dorothée offrait une bien meilleure habitabilité en largeur et davantage de place pour les jambes à l'arrière. Mieux posée sur des voies élargies, elle tenait encore mieux la route. Son seul défaut était d'être encore plus lourde à manœuvrer et d'être légèrement plus chère.

Une 11 B de 1953

À ces deux carrosseries, il fallait ajouter la familiale allongée et aussi la 15-Six qui reprenait la carrosserie de la 11 B avec un avant plus massif pour accueillir le 6 cylindres en ligne. Compliqué !

En 1952, la Traction battit son record de ventes cette année là car pour la première fois de sa vie certainement suite à un léger rajeunissement esthétique attendu depuis fort longtemps. Ventes qui chuteront très vite car la Traction avouait des rides face aux Simca Aronde et Peugeot 203. Pour tenir sa production de son modèle phare qui avait encore une excellente réputation, Citroën la proposait à un tarif  attractif pour une 11 CV, inférieur à celui des 7 CV citées plus haut, seulement 5 % plus cher pour la  B.

Son trop léger rajeunissement effectué au long de l'année 1952 porta sur un tableau de bord modernisé, garnitures intérieures, malle arrière coquille pour agrandir le coffre, clignotants, essuie-glace au bas du pare-brise, pare-choc rectilignes et quelques babioles. Elle n'évolua pas jusqu'en 1957, en accueillant seulement un moteur rajeuni en 1955 annonçant 60 ch contre 56.

Plus porté sur la mécanique, Thierry, le mari de "Doro" livre quelques précisions  " On ne connait pas son kilométrage exact vu qu'elle n'annonce que 40 000 km au compteur. Ce modèle 1953 a été restauré dans le passé et son  moteur d'origine a été changé contre un 11 D et elle est passée en 12 volts avec un alternateur. Je ne suis pas du genre matching numbers et préfère qu'elle démarre bien et éclaire mieux qu'en 6 volts. Elle est dans un super état et marche fort bien !"

Robri le joaillier de l'automobile

Son austérité quasi monacale fit le bonheur des accessoiristes de l'époque. Celle de Dorothée est largement accessoirisée par de nombreux enjoliveurs Robri, housse en skaï gansé volant Quillery, phares chromés tels les avant-guerre, calandre chromée de15-Six. D'ailleurs pas mal de propriétaires de 11, les équipaient de ses gros pare-choc plus épais jugés plus flatteurs. Ce n'était pas encore l'époque où on désiglait les auto.....

Malgré sa proposition, je n'ai pas eu le temps de l'essayer mais au cours de ma carrière de journaliste, j'ai pu conduire de nombreuses Traction (voir photo), des 11 BL et aussi 15-Six Hydro. Elle étonnait encore par sa tenue de route exceptionnelle, son freinage puissant, sa direction très précise et le sentiment de sécurité qu'elle dégageait. Elle péchait par sa direction dure au rayon de braquage démesuré, sa consommation élevée et sa boîte de vitesses ne comptant que 3 rapports. Il est vrai qu'au fil des temps ses performances exceptionnelles en 1939 étaient rentrées dans le rang. Avec 60 ch, victime de son mauvais CX chiffré bien plus tard à 0,60, elle ne dépassait pas 125 km/h (sauf à son compteur).

Ce n'était plus suffisant surtout à cette époque, où tout le monde faisait la course sur la route. De nombreux possesseurs de Traction n'acceptaient pas de se faire doubler par des Frégate, Aronde en ligne droite. Mais dès que ça tournicotait, la Traction impériale reprenait son hégémonie.

Tout ceci Dorothée n'en a cure. Elle aime trop sa Traction. A la question, par quelle voiture, la remplacerait-elle, elle a répondu vivement " je ne sais pas mais je la garderais. Pour moi, elle n'est pas remplaçable ! " C'est beau l'amour !

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

La Traction de Dorothée est une 11 Normale plus vaste que la 11 BL "Légère"

Fin 1952, la Traction avait bénéficié d'un léger rajeunissement esthétique attendu depuis longtemps sous la forme d'une coquille de malle arrière et de pare-chocs rectilignes

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

Cette même année, le tableau de bord avait été aussi revu avec l'aide d'un encadrement plus massif gris clair. Le volant est un accessoire de marque Quillery

La Normale offrait plus de largeur aux coudes et un bel espace pour les passagers assis à l'arrière

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

En 1934, la commande de boîte de vitesses commandée au tableau de bord démoda celles actionnées au plancher. La Traction ne comptait que 3 vitesses

La malle arrière rajoutée en juillet 1952 permit de doubler la faible capacité de la malle arrière

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

Son capot qui s'ouvrait comme des ailes d'oiseau donnait une bonne accessibilité à son 4 cylindres de 1911 cm3 développant 60 ch et qui équipa les ID jusqu'à la fin des sixties

Le pare-brise de la Traction pouvait légèrement s'entrouvrir à l'aide à l'aide de cette molette modifiée fin 1952 comparée à la précédente à pantographe dangereuse en cas de choc

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

Cette Normale est enjolivée par de nombreux chromes chromés qui ne sont pas de série, comme les phares, enjoliveurs de roues, la calandre type 15-Six et le fameux Selectus de capot Fin 1952, la Traction adoptait des clignotants  type Axo placés sur les ailes avant habillés par des chromes

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

Dorothée adore sa Traction qu'elle utilise le plus fréquemment possible

J'avais essayé une version Légère datant de 1947 il y a quelques années pour un magazine retro

Illustration - Citroen Traction 11B Essais de Patrice
Citroen Traction 11B Essais de Patrice

L’avis des Petits Observateurs

Soyez le premier a commenter

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire