Les Essais de Patrice • Chevrolet

Coupé Chevrolet 1941 Restomod : mariage d'amour !

Écrit par

Patrice Vergès (Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur , Petites Observations Automobiles)

Début 1942, GM arrêta la production de ses voitures pour fabriquer du matériel militaire en grande série. En 1941, le constructeur américain produisait encore annuellement un million de voitures dont ce remarquable coupé Spécial Deluxe au pavillon profilé.

Mercredi 25 mai 2022


Écrit par

Photo Patrice

Patrice Vergès Petites Observations Automobiles - Romancier, journaliste, essayeur, auteur & chroniqueur

Membre du Gouvernement POA.

Lire la suite

Jeremy est adepte du restomod qui consiste à habiller de dessous modernes une carrosserie d'époque liés à quelques gimmicks spécifiques. D'après lui, c'est avoir le cachet d'une ancienne avec les plaisirs d'une moderne. Sur POA, il vous a déjà présenté son pick-up Chevrolet 3100 1951. Cette fois, c'est ce beau coupé Spécial Deluxe (prononcer "Dileux") 1941.

"Je rêvais de ce coupé dont j'aimais la forme depuis longtemps. Via internet, en 2020, j'en ai découvert un en épave au Mexique. J'ai eu envie de lui redonner la vie car il était condamné à être ferraillé. Un garage mexicain l'a entièrement modifié selon mes goûts. Pendant sa reconstruction qui a duré plus de sept mois, nous avons échangé par internet à travers des centaines de photos et de vidéos pour suivre l'avancement du travail. Finalement, la voiture est arrivée en France en octobre 2021 !" raconte son propriétaire.

Moteur V8 5.7L

Apparue en 1941, cette nouvelle gamme Chevrolet Deluxe a séduit par sa ligne moderne toute en courbes douces très inspirée par celle de la dernière Buick. 564 951 personnes l'ont achetée cette année là dont plus de 155 000 coupés au pavillon surbaissé dont les  montants inclinés lui donnaient une allure plus dynamique  Il  était mu par un 3,5 l 6 cylindres à soupapes en tête de 90 ch.

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

La Chevrolet 1941 se signalait par sa silhouette plus aérodynamique toute en courbes douces proches  de celle de la Buick

Sa Deluxe répond à la tendance restomod avec une carrosserie et suspension très rabaissée et suppression des chromes

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Le garage mexicain a repris sa carrosserie qui a été posée sur un châssis plus moderne de pick-up Chevrolet S10 au même empattement équipé de roues indépendantes à l'avant et de freins à disque. Sous le capot, a été glissé un récent Chevrolet V8 350 CI de 5,7 l de 300 ch accouplé à, une boîte automatique à trois rapports. Bien entendu, la direction est assistée électriquement. Même processus à l'intérieur avec un respect de la planche de bord de l'époque souhaitée par Jérémy avec la grosse montre face au passager propre à la Spécial Deluxe mais équipée d'une instrumentation moderne dans le style de l'époque. Pour répondre à l'esprit, le pavillon a été légèrement surbaissé exigeant un vitrage redécoupé de même que les suspensions. La voiture est bien plus basse qu'en 1941 posée sur d'épaisses jantes chromées enveloppées de pneus de 195X14.

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Jeremy a tenu à conserver la planche de bord de l'époque en tôle avec une instrumentation moderne

Sièges moelleux tendus de cuir qui ont été réalisés en France

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Carrosserie polie

"Je souhaitais une carrosserie polie brillant. C'est un travail très complexe, car l'acier s'oxyde presque immédiatement après avoir été poli. Il faut  le vernir tout de suite. Polie, la carrosserie a laissé apparaître de véritables tâches de rouille que nous avons conservées épaulées par de fausses faites au crachin de rouille comme c'est la mode. Lorsque je l'ai réceptionnée, j'étais encore plus heureux car elle était plus belle qu'en photo" explique Jérémy.

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Certaines tâches de rouille sont vraies alors que d'autres ont été recréées

Le 6 cylindres en ligne d'origine a été remplacé par un bloc Chevrolet V8 5,7 l de 300 bons chevaux

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Il adore sa ligne racée de presque sportive. D'ailleurs, c'est l'esprit de cette voiture dont le V8 équipé d'une ligne Magniflux répand un bruit sublime à travers son épaisse sortie d'échappement. 300 chevaux, suspensions sport, boîte courte, sa Chevy 41 cache un tempérament de feu avec des accélérations dignes des meilleures sportives d'aujourd'hui. Ce qui ne manque pas d'étonner les doublés, on s'en doute.

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Jeremy a tenu à conserver la célèbre montre mécanique 7 jours qui équipait cette version

De profil, on perçoit mieux le surbaissement du pavillon et surtout la suspension très abaissée

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

C'est le symbole de notre union

En France, il a simplement refait faire des sièges en cuir à commande électrique dont le moelleux m'a étonné. Après être venue du Mexique, sa Chevrolet est repartie pour les États-Unis à Las Vegas où Jeremy souhaitait se marier avec Andréa. "Nous avons roulé avec 5 semaines aux USA. Un pays que j'adore pour son style de vie. Je garderai cette voiture toute ma vie car elle est le symbole de notre union" avoue Jérémy en lui portant un regard amoureux tandis que d'un geste léger, il redessine la douce courbe harmonieuse du pavillon et des ailes renflées. Déjà, il pense à la prochaine : une Chevrolet 1938 identique à celle d'Al Capone ne serait pas pour lui déplaire. C'est dans les tuyaux !

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Le millésime 1941 intégrait les phares au bout des ailes. Bien entendu, ils  sont à iode  sur la version 2022

Jeremy est un passionné des voitures américaines de cette période

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

Gamme Chevrolet 1942 Deluxe reconnaissable à ses ailes prolongées dans les portes, proposée en berline et en coupé

Illustration - Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe
Les Essais de Patrice Chevrolet Special Deluxe

L’avis des Petits Observateurs

2 commentaires au sujet de « Coupé Chevrolet 1941 Restomod : mariage d'amour ! »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

C'est magnifique. Et moi qui adore les pendules sur le tableau de bord, je suis comblé !
Peugeot aurait pompé sur le design pour faire sa 203 que cela ne m'étonnerait pas.
La Ford Vedette aussi avait été inspirée par une autre belle américaine.

Mercredi 25 mai 2022 à 16h09

Signaler ce message

C'est plus qu'un restomod c'est limite un hot rod tunné. Bon c'est pas ma came mais Respect pour la qualité du travail. L'aspect rouillé j'aime bien.

Mercredi 25 mai 2022 à 19h09

Signaler ce message