Souvenirs d'Autos • Aston Martin

Souvenirs d’Autos (376) Une surprise d’anniversaire

Écrit par

Thibaut Chatel (Commandant Chatel, Petites Observations Automobiles)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Frédéric, le roi de la Corvette et des Minis a plus d’un tour dans son sac. La preuve !

Vendredi 27 mai 2022


Écrit par

Photo Thibaut

Thibaut Chatel Petites Observations Automobiles - Commandant Chatel

Alias "Commandant Chatel"  de POA.

Lire la suite

L'anniversaire qui se profilait au loin pour ma femme était une de ces étapes de vie dont chacun se souvient. Je me creusais donc l'esprit pour tenter de trouver un cadeau aussi marquant que surprenant. 

Alors que nous déambulions dans Paris (une des dernières fois, avant que nous ne soyons dégoûtés par la gestion « anti-voiture » des édiles parisiens), un son qui nous prenait aux tripes nous fit tourner la tête en même temps. Alors que passait l'engin dans un grondement, ma femme s'exclama « Wahou ! Une Vanquish ! ». 
J'exprimais ma surprise qu'elle connaisse une voiture aussi rare. Elle rétorqua des étoiles dans les yeux que c'était à son avis un des plus beaux dessins des dernières années, alliant présence et discrétion, agressivité et élégance. 

Eurêkà ! Voici enfin l'idée que je cherchais désespérément... Ne restait plus « qu'à » trouver la bonne. Commençât alors une frénétique recherche sur le web, tout en continuant mes sondages pour m'assurer des goûts de manière plus précise. Grand bien m'en prit, car je découvrais qu'à ses yeux, les modifications de la « S » étaient une atteinte à la pureté du dessin initial. 

La chasse finit par m'amener à Londres, où j'allais voir une Vanquish en provenance des États-Unis. 
La voiture était splendide, hormis une très légère griffure sur le bouclier arrière. Le carnet d'entretien et le dossier de factures complet. Le prix étant raisonnable, je tournais « un peu trop longtemps » autour de la voiture.

Les vicissitudes du paiement passées (Les banquiers sont des voleurs ! Je le sais. J'ai été trésorier de banque...), il fallut organiser les étapes suivantes. Le rapatriement devait s'enchaîner avec la retouche du bouclier (une peinture complète en fait), l'installation d'une protection céramique. Sans oublier une de ces merveilleuses moquettes bien épaisses comme seuls les anglais savent les faire, la dame adorant conduire pieds nus (ce qui préserve par la même occasion les « talons de douze » de ses chaussures bien aimées !). 

Mais là ne s'arrêtait pas la préparation. Car il me fallait trouver un moyen de lui remettre ce petit présent... 
Bien entendu, ce devait être à l'occasion d'un dîner. Donc obligation de trouver un établissement doté d'un parking. Et qui en outre accepte de conserver jusqu'au lendemain le véhicule avec lequel nous arriverons... 

Arrivât enfin le jour J... 
Alors que nous commencions le dîner, je sentis un certain agacement monter alors que je consultais un peu trop souvent mon portable. Les yeux de ma chère et tendre commençaient à lancer des éclairs de mauvais augure... 
Dieu merci, alors que l'orage allait éclater en dépit de l'ambiance feutrée de l'établissement, arrivait le message tant attendu ! 

Avec un large sourire complice, le maître d'hôtel me dit que « Bien entendu. », il retarderait le plat suivant. J'entraînais donc au rez-de-chaussée ma femme, complètement interdite. Encore plus lorsque la jeune femme de la réception me confirma qu'elle avait « quelque chose » pour moi, me tendant un trousseau de clefs. Puis ce fut au tour du chasseur de m'indiquer avec un large sourire « Nous l'avons mise juste devant. ». 

Tandis que nous traversions les quelques mètres du parking, je tendais les clefs à Sylvie en lui disant « C'est pour toi ! » :

- Mais qu'est-ce que c'est que ces clefs ?

- Eh bien, appuie sur le bouton. 

La voiture répondit en clignotant.

- Une Aston ! Une Vanquish ! Mais qu'est-ce que c'est ? 

- Joyeux anniversaire ! ... Elle est bien pour toi. La preuve, regarde les « livreurs ». 

Car à l'intérieur de la voiture, attendaient un trio de pingouins en peluche, cet animal étant le totem de ma chère et tendre. 

Après quelques minutes à la regarder, la démarrer, et autres, nous revenions à notre table. Peu après, le chef, bien entendu informé de l'événement, venait aussi lui souhaiter un bon anniversaire. Dans l'échange qui s'en suivit, il nous confiât que quoi que son établissement eut été le théâtre de nombre d'événements, jamais encore il n'avait vu un tel anniversaire... 

Ce merveilleux dîner terminé, nous regagnâmes nos pénates dans la Vanquish. Le vieux fidèle SUV attendant sagement le lendemain que je revienne le chercher. 

Il me reste encore un peu de temps avant le prochain changement de dizaine pour trouver une nouvelle idée de présent... 

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Faites comme Clément et racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion. 

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps… Et si possible, joignez à votre histoire des photos…. On adore ça chez POA !

Merci.

L’avis des Petits Observateurs

8 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Autos (376) Une surprise d’anniversaire »

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Bravo Monsieur pour ce magnifique cadeau.
C est moins le prix du cadeau que la recherche de la facon de le presenter que j admire.
J ai déjà monté des subterfuges pour des cadeaux moins chers. Peut importe les moyens c est l énergie qu on donne qui compte.
L intérieur à pris un sacré cou0 de vieux. Comme la db9 je trouve. Il n y a que la v8 vantage, pour moi la plus belle aston récente, qui a bien vieilli.

Vendredi 27 mai 2022 à 10h54

Signaler ce message

En réponse à Philippe R

Si j'en avais eu l'opportunité, j'aurais ultérieurement commandé "Vanquish 25". Ian Callum, le designer, avait en effet été contraint de composer sur certains éléments pour la mise en production. Cette "Vanquish 25" est une petite série de 25 voitures lancée par Ian Callum sur une base de Vanquish reconstruites. C'est la voiture telle qu'elle aurait dû être sans concessions à la production.
Malheureusement, je ne disposait hélas pas des 600.000 GBP (hors taxes...) en sus de l'exemplaire à fournir 😢

Mais à mon goût, même dans sa "vulgaire" 😉 version de production, elle reste un des coups de crayon les plus inspirés des dernières décennies.

Pour moi-même, j'aurais certes apprécié une Vantage V12, mais uniquement pour le plaisir de conduire. Son dessin n'étant à mes yeux qu'une (néanmoins habile) réinterprétation des éléments de style lancés par la V12 Vanquish pour tous les modèles qui l'ont suivie jusqu'à la nouvelle inspiration de la DB11.

Et n'oublions pas non plus que la V21 VAnquish est la dernière qui a été produite sur le site historiaue de Newport Pagnel. Qui plus est assemblée à la main, même si contrairement à ses devancières, les panneaux de carrosserie n'étaient plus formés à l'ancienne. Elle restera celle qui a clôturé une ère, avant qu'Aston Martin ne passe "comme les autres" à une production "de série" sur les installations automatisées lancées avec la DB7.
Désormais seules quelques unités de rarissimes modèles seront réalisés dans l'usine historique, maintenant refuge des départements "historique" et "Q".

Vendredi 27 mai 2022 à 19h35

Signaler ce message

Le bonheur d'avoir un bon prétexte pour aller se balader à Londres acheter une auto! on espère que la dame est plus que ravie!!!

Vendredi 27 mai 2022 à 13h45

Signaler ce message

En réponse à Alain L

En vous lisant, je viens de réaliser que si je suis allé de très nombreuses fois à Londres, c'était presque toujours pour des allers-retours professionnels bouclés dans la journée. Comme pour cette visite à l'issue de laquelle je me suis d'ailleurs fait vertement tancé pour avoir raté mon avion de retour, et être rentré bien plus tard qu'initialement annoncé !

Pas besoin de prétexte toutefois pour aller trainer de l'autre côté de la Manche. Ce que j'ai d'ailleurs fait quelques mois plus tard pour aller me trouver une jolie petite Lotus Seven SIII (qui a dit qu'après le présent de la Vanquish, il m'était plus aisé de m'offrir un nouveau jouet ? 😇).

Vendredi 27 mai 2022 à 19h57

Signaler ce message

En réponse à BERTRAND J

La valeur pécuniaire du cadeau n'est qu'un "détail".
Une simple fleur, présentée dans les circonstances qui conviennent, peuvent laisser un souvenir éternel. Bien plus que fourrures ou bijoux.
On peut être profondément touché par un simple mot, une toute petite chose. Plus que le geste, c'est l'intention que l'on y met qui peut le sublimer. Et pour cela, nul besoin d'aller chercher bien loin.

C'est pourquoi je ne vous conterai donc pas l'histoire de la "malle à chaussures". Vous risqueriez de noyer votre clavier ! 😂

Vendredi 27 mai 2022 à 19h46

Signaler ce message